BIEN-ÊTRE
30/04/2019 14:50 EDT | Actualisé 09/05/2019 18:27 EDT

Uplift : voyagez maintenant, payez plus tard

C'est à votre portée.

Westend61 via Getty Images

Nos envies d'évasion mettent parfois à mal notre porte-feuille. Et faire une transaction de plus de 2000$ d'un coup nous donne tous des frissons dans le dos. Pour pallier à ce problème et rendre les voyages plus accessibles, la start-up Uplift propose de financer vos prochaines vacances à long terme.

Débarquée au Canada en avril, l'entreprise américaine est la seule dans le domaine du financement à travailler exclusivement avec des partenaires de l'industrie du voyage, lui permettant d'offrir des options de paiement adaptées et souvent intégrées à même les sites de réservation.

Ainsi, après avoir choisi vos billets d'avion et/ou votre hébergement à Disneyland, par exemple, on vous proposera à la caisse soit de faire le virement de 2000$ d'un coup ou de payer 189$ par mois pendant un an.

La mensualité ne variera pas selon un taux fixe, mais plutôt selon votre dossier de crédit. Plus il est en ordre, plus le montant à payer par mois sera bas. Pour l'évaluer, la directrice générale d'Uplift Canada, Denise Heffron, affirme se fier «aux données cumulées dans [leur] propre algorithme et utiliser aussi celles de [l'agence d'évaluation de crédit] Equifax Canada».

«Nous rendons les choses très faciles à comprendre pour les consommateurs, a affirmé le président d'Uplift, Robert Soderbery, à TechCrunch. C'est un moyen pratique de réserver un voyage, ça réduit les coûts initiaux et encourage [NDLR : les voyageurs] à réserver plus souvent, ce qui entraîne plus de profits pour nos partenaires dans le domaine du voyage. C'est vraiment gagnant-gagnant.» La start-up se vante également de faire augmenter ainsi les valeurs moyennes des transactions, ce qui bénéficie aussi aux voyagistes.

Uplift compte pour l'instant parmi ses partenaires canadiens tripcentral.ca, Travelbrands, redtag.ca, Itravel.2000 et bientôt Contiki Canada et Travel Only.

Du côté des États-Unis, l'entreprise a le vent dans les voiles. Elle est déjà associée avec American Airlines Vacations, Spirit Airlines, Norwegian Cruise Line, Southwest Vacations et elle compte lever un milliard de dollars en financement en 2019. En janvier, déjà, une première ronde de vente par actions de série C lui a permis de toucher 123 millions de dollars américains.

Il faut également savoir qu'on n'a pas affaire à n'importe qui. Le PDG d'Uplift a cofondé en 1999, Sidestep, le premier métamoteur de recherche de voyage qui a été acquis par la suite par le populaire site de réservation Kayak.

VOIR AUSSI :

Galerie photo Les 19 destinations voyage tendance de 2019 (selon Airbnb) Voyez les images