BIEN-ÊTRE
30/04/2019 09:32 EDT | Actualisé 09/05/2019 18:27 EDT

Chine: un concours de chiens dans le pays où on les cuisine

Les militants anti-viande de chien ont sauté sur l'occasion.

Des militants de la cause animale ont profité d'un concours canin, qui a débuté mardi à Shanghai, pour dénoncer la consommation de viande de chien en Chine.

La métropole chinoise accueille durant quatre jours l'exposition canine mondiale, organisée par la Fédération cynologique internationale. De nombreux canidés de toutes races rivaliseront lors de différents concours.

Mais une pétition lancée sur le site Care2.com a déjà récolté plus de 730 000 signatures, afin de dénoncer l'organisation du concours dans un pays où les canidés finissent parfois dans les assiettes.

HECTOR RETAMAL via Getty Images

La consommation de chiens est ultra-minoritaire en Chine. Mais une Fête de la viande canine est organisée chaque année en juin à Yulin, dans la région du Guangxi (sud). Et selon le groupe de protection animale Humane Society International (HSI), environ un tiers des 30 millions de chiens mangés chaque année dans le monde le sont dans le pays asiatique.

Le Kennel Club britannique, qui se présente comme le plus vieux club canin du monde, a dénoncé les mises à mort parfois "brutales" des chiens en Chine. Il a annoncé qu'il ne serait finalement pas représenté à Shanghai.

Ces militants disent dénoncer ce qu'ils appellent la dichotomie dans le pays entre l'amour porté par les propriétaires de chien à leur animal et la persistance du commerce de viande canine.

"C'est un deux poids deux mesures qui fait enrager beaucoup d'amoureux des chiens à travers la Chine, contrariés de voir que ce commerce illégal se poursuit", a indiqué Humane Society International (HSI) dans un communiqué.

HECTOR RETAMAL via Getty Images

Sur l'internet chinois, des propriétaires de chiens estimaient cependant l'action des militants contre-productive.

"La Chine n'est pas un pays où tous les gens mangent de la viande canine", souligne l'un d'eux sur le populaire réseau social Weibo.

"Par rapport à certaines régions en Europe où des phoques sont tués, des orques sont gardées en captivité, ou en Espagne où des taureaux sont massacrés, nous les propriétaires chinois d'animaux de compagnie sommes bien plus sympathiques", souligne-t-il.

VOIR AUSSI :

Galerie photo Ces chiens qui vivent mieux que vous Voyez les images