DIVERTISSEMENT
29/04/2019 01:36 EDT | Actualisé 29/04/2019 08:25 EDT

Rosalie Vaillancourt s'insurge contre le sexisme ordinaire

L'art de se garder une petite gêne...

Karine Dufour via Radio-Canada

Rosalie Vaillancourt ne s'est pas gênée pour dénoncer les commentaires sexistes de certains internautes à la suite de la publication d'un article de Réjean Tremblay portant sur les déboires de la joueuse de tennis Eugenie Bouchard.

Comme nous pouvions nous y attendre, les commentaires peu édifiants ont été légion sous la publication Facebook du Journal de Montréal, ce qui a visiblement consterné l'humoriste.

HuffPost Québec

Par l'entremise de sa Story Instagram, Rosalie Vaillancourt a partagé quelques-uns desdits commentaires...

«Viens me voir ma Eugenie, je suis un bon coach. Je vais te montrer comment on tient ça un manche de raquette.»

«Elle va pouvoir maintenant se concentrer à 100% à prendre des photos d'elle à moitié habillée, comme elle le fait si bien d'ailleurs...»

«Pauvre fille qui fait pitié. Full en santé, belle comme un coeur et millionnaire. Lâche pas Gen, tu vas t'en trouver un beau joueur de hockey.»

«Ça arrive souvent aux personnes trop belles extérieurement. Elles pensent pouvoir tout avoir et tout contrôler. Ça ne dure qu'un temps avant de se faire remettre à leur place parfaite : le vide.»

HuffPost Québec

Rosalie Vaillancourt a ensuite pris le temps d'expliquer sa démarche ainsi que son opinion sur le sujet.

«Ce qui est vraiment poche en plus, c'est que les jeunes filles qui, déjà, n'ont presque aucun modèle dans le sport professionnel, voient ces commentaires ou côtoient des gens qui pensent comme ça. Ça ne donne pas nécessairement envie de faire du sport au niveau professionnel. Même chose pour le milieu humoristique», a lancé la principale intéressée.

À la suite de cette prise de position, Rosalie Vaillancourt a usé de ruse et d'humour pour inviter ses abonnés à venir la voir «chialer contre le patriarcat» lors du Grand Gala Masculin, qui sera présenté le 5 mai prochain au Théâtre Fairmount, dans le cadre du Dr. Mobilo Aquafest.

À voir également :