Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le maire du Plateau-Mont-Royal Luc Ferrandez a lancé un «f**k you» au monde entier ce matin

Puis il a effacé sa publication Facebook.

Le maire du Plateau-Mont-Royal, Luc Ferrandez, s'est probablement levé du mauvais pied en ce samedi matin.

Sur Facebook, l'élu de Projet Montréal y est allé d'un «fuck you» bien senti adressé à «nous autres».

Revenant sur les récentes inondations qui sévissent partout au Québec, il rappelle qu'«on le sait qu'il ne faut pas construire en terrain inondable». Mais il ajoute également qu'«on le sait qu'il faut protéger les boisés qu'il reste, on le sait qu'il ne faut pas réviser la loi sur les milieux humides, on le sait qu'il ne faut pas construire un troisième lien, on le sait qu'il ne faut pas construire deux stades dans une même ville [...]».

L'allusion à la construction d'un deuxième stade à Montréal fait sourciller, car elle diverge de la position officielle de Projet Montréal, qui est ouvert à l'idée d'une nouvelle construction pour accueillir une future équipe de baseball professionnel, tant que le trésor public n'est pas appelé à participer au financement.

Luc Ferrandez termine son brûlot en accusant les élus et les citoyens de se comporter en «enfants-rois». «Nous méritons amplement tous les malheurs qui nous arrivent et ceux bien plus grands que nous préparons - par lâcheté - à nos enfants», a-t-il conclu.

Luc Ferrandez
Luc Ferrandez

Le maire du Plateau-Mont-Royal a par contre supprimé sa publication quelques heures plus tard. Peut-être aurait-il dû «fermer sa grande gueule»?

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.