POLITIQUE
27/04/2019 10:22 EDT | Actualisé 27/04/2019 15:20 EDT

Le plan conservateur en environnement dévoilé avant la fin de la session

Andrew Scheer a donné peu de précisions sur ce plan.

PC/Jonathan Hayward
Andrew Scheer

VICTORIAVILLE, Qc — Le chef du Parti conservateur du Canada, Andrew Scheer, promet une stratégie "nationale" pour son plan en environnement, tout en ayant une approche collaborative avec les provinces. À terme, il espère que le Canada sera "autosuffisant" sur le plan énergétique.

En marge du conseil général de l'aile québécoise de son parti à Victoriaville, M. Scheer a donné quelques détails supplémentaires en entrevue avec La Presse canadienne sur ce plan "fort attendu" par ses adversaires.

Il a annoncé devant des centaines de militants qu'il reviendra bientôt au Québec pour le dévoiler "d'ici la fin de la session parlementaire" en juin.

"Je peux déjà vous dire que notre plan ne sera pas de taxer davantage les Canadiens et que notre plan ne va pas donner des millions de dollars à des multinationales comme Loblaws pour qu'ils changent leurs réfrigérateurs", a ironisé le chef conservateur dans son discours.

Parmi les mesures déjà annoncées, il promet de mettre fin aux déversements d'eaux usées dans les cours d'eau, une pratique commune dans plusieurs municipalités.

"Aussi, on va se concentrer sur les technologies, les incitatifs pour les individus et reconnaître le leadership du Canada dans les énergies propres", a détaillé M. Scheer dans un entretien. Il souhaite notamment ramener les emplois manufacturiers au Canada, avec de l'hydroélectricité par exemple, au lieu de les envoyer dans un pays qui pourrait utiliser des énergies plus polluantes.

"Si la production déménage en Chine, les émissions globales augmentent et ce n'est pas bien pour l'environnement (de façon) globale. Mais si on peut reconnaître qu'on peut fabriquer des choses ici au Canada, on doit en prendre avantage", a-t-il mentionné.

À lire aussi sur le HuffPost Québec:

Il est resté plus flou sur les cibles de réduction, qui seront "basées sur nos obligations" internationales.

"Au final, ce sont toujours les libéraux qui parlent beaucoup, et parfois ils gagnent la bataille des communications, mais ils ne gagnent jamais la bataille des résultats", a fait valoir M. Scheer.

Selon l'ex-chef du Bloc québécois, Michel Gauthier, qui s'est joint aux troupes conservatrices, l'an dernier, Andrew Scheer ne devrait pas céder aux pressions des médias et des écologistes pour dévoiler son plan en environnement le plus rapidement possible.

"Ce que je voudrais surtout dire à M. Scheer, c'est de le présenter quand il sera prêt. C'est le genre de chose qu'on fait au moment où on le juge opportun - pas parce qu'il y a de la pression journalistique ou de la pression populaire", a lancé l'ex-politicien en mêlée de presse.

Il ne s'agit pas de faire la "promotion de l'industrie pétrolière", précise M. Gauthier. Mais à son avis, les Québécois doivent rester réalistes et comprendre que ce secteur contribue à la "richesse canadienne".

Cette position pro-pipelines et pro-pétrole pourrait-elle nuire aux conservateurs, qui espèrent une "vague bleue" au Québec? Le lieutenant du Québec, Alain Rayes, a admis en entrevue vendredi que ce n'est pas un sujet "sexy", mais qu'il faudra faire la "pédagogie" des Québécois à ce sujet.

D'autres nouveaux candidats attendent de voir le plan qui sera présenté avant de se prononcer.

L'ancien athlète paralympique Philippe Gagnon et candidat conservateur dans Jonquière, espère que le document qui sera dévoilé dans quelques semaines sera "à la hauteur des attentes".

Il admet que les Québécois ont une opinion "différente" sur les pipelines et il faudra donc "s'ajuster" pour que le plan en environnement des conservateurs s'ajuste aux différentes réalités au pays.

Jessica Ebacher, qui se présente sous la bannière conservatrice dans Drummond, reconnaît que l'environnement est une valeur "très importante" à ses yeux. Elle compte même mener une campagne "verte" dans les prochains mois.

"Moi, je suis une pro-environnementale, c'est certain. Je pense aussi que tout le monde doit faire sa part des choses. Donc, on va voir ce qui sera présenté", a lancé l'actuelle directrice générale de la Jeune Chambre de commerce de Drummond.

Les 56 candidats conservateurs sont montés sur scène lors du discours de leur chef, sous les cris des militants qui tournoyaient des serviettes blanches à bout de bras.

M. Scheer s'en est pris au premier ministre Justin Trudeau, qu'il accuse d'être "paternaliste" à l'égard du Québec en refusant un système d'impôt unique, entre autres.

"Dans des domaines partagés aussi importants que l'immigration, la main-d'?uvre, le logement social et l'infrastructure, les libéraux tentent encore d'imposer leur volonté jusque dans les moindres détails, a déploré M. Scheer. Cette attitude bornée ne peut pas marcher dans la fédération canadienne ; surtout pas avec le Québec."

Il n'a pas manqué non plus de critiquer le Bloc québécois, qui joue dans les plates-bandes des conservateurs sur plusieurs plans. "Contrairement au Bloc qui ne peut pas agir, nous, on peut livrer pour le Québec", a affirmé M. Scheer.

M. Gauthier n'a pas été plus tendre à l'endroit de son ancien parti. À son avis, le Bloc québécois d'aujourd'hui ne ressemble en "absolument rien" à celui qu'il a dirigé et dont il a été le leader parlementaire pendant 13 ans.

"Le chef [Yves-François Blanchet] dit: "regardez-moi bien aller, on va être plus verts que le Parti vert!". Mais moi, je dis aux verts: vous avez deux choix: le vrai Parti vert ou bien la copie ?"

Le principal intéressé n'a pas tardé à répondre sur Twitter.

"Le Bloc québécois a aussi connu un Michel Gauthier qui ne ressemble en rien à celui qui bosse pour les conservateurs, plus noirs que noirs, a écrit M. Blanchet sur le réseau social. Un plan environmental sans tarif sur le carbone et avec l'oléoduc Énergie Est, ce n'est juste pas un plan environnemental."

Le Nouveau Parti démocratique a été complètement ignoré des attaques des conservateurs.

Les travaux parlementaires à Ottawa reprennent lundi.