NOUVELLES
18/04/2019 14:40 EDT | Actualisé 18/04/2019 14:40 EDT

Inondations: les autorités sont sur un pied d'alerte

Des quantités importantes de pluie sont attendues au cours des trois prochains jours.

Jacques Boissinot/La Presse canadienne
La crue des eaux a déjà causé plusieurs inondations à Beauceville cette semaine.

Les autorités sont sur un pied d'alerte alors que des quantités importantes de pluie attendues au cours des trois prochains jours viendront gonfler des cours d'eau aux niveaux déjà très élevés.

Outre le secteur de Beauceville, qui a eu son baptême de feu mardi et mercredi et qui demeure en état d'alerte, la sécurité civile rapporte des inondations mineures dans la grande région de Montréal, l'Outaouais et l'Estrie.

De nombreuses autres rivières de ces régions qui ne sont pas sorties de leur lit, ainsi que celles d'autres régions, notamment en Montérégie, dans le Centre-du-Québec, dans Laurentides-Lanaudière, en Mauricie ainsi que dans tout le bassin de la rivière Chaudière, sont sous très haute surveillance.

Galerie photo Inondations à Beauceville Voyez les images

Or, les prévisions d'Environnement Canada font état, d'ici à samedi, d'une possibilité de 25 à 50 millimètres de pluie dans les régions du sud du Québec, soit de l'Outaouais à la Beauce en passant par Montréal, la Montérégie, les Laurentides, le Centre-du-Québec et l'Estrie.

Plus au Nord et à l'Est, soit dans les régions de Lanaudière, de la Mauricie et de Québec, on parle plutôt de quantités allant de 30 à 60 millimètres de pluie et, plus à l'est dans le Bas-du-Fleuve, en Gaspésie et sur la Haute-Côte-Nord, les prévisions font état de 30 à 65 millimètres et possiblement jusqu'à 80 millimètres de pluie d'ici samedi soir.

Dans les régions plus au Sud, les rivières sont déjà gonflées par la fonte des neiges et des glaces, mais plus on se dirige vers l'Est et le Nord, la fonte est loin d'être terminée et s'ajoutera aux précipitations.

À lire aussi sur le HuffPost Québec:

Jeudi matin, la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a assuré que tous les services gouvernementaux et les municipalités sont prêts à intervenir.

Mme Guilbault a, du même coup, invité les citoyens à suivre les consignes et à évacuer les zones à risque lorsque des directives en ce sens seront émises afin de demeurer en sécurité.