NOUVELLES
17/04/2019 08:56 EDT | Actualisé 17/04/2019 10:48 EDT

Québec: d'importantes crues des eaux au cours des prochains jours

La Sécurité publique a lancé plusieurs avertissements.

Chris Wattie / Reuters
Photo d'archives des inondations qui ont eu lieu à Gatineau en 2017.

Plusieurs régions du Québec feront l'objet d'importantes crues des eaux au cours des prochains jours selon un avertissement lancé mercredi matin par le ministère québécois de la Sécurité publique.

Dans un communiqué, les autorités expliquent que les conditions météorologiques prévues par Environnement Canada provoqueront un ruissellement considérable et d'importantes crues dans les régions du Centre-du-Québec, de la Chaudière-Appalaches, des Cantons-de-l'Est, de Lanaudière, des Laurentides, de l'Outaouais ainsi que dans la région de Montréal.

Les équivalents en eau de la neige au sol sont encore très importants sur la rive nord du Saint-Laurent et en Gaspésie. Les quantités de neige ne sont plus significatives en Montérégie pour alimenter la crue, à l'exception de la rivière Richelieu, qui prend sa source aux États-Unis.

La Commission de planification de la régularisation de la rivière des Outaouais signale que des précipitations de 30 à 55 millimètres de pluie sont prévues sur l'ensemble du bassin versant à partir de jeudi. De plus, le couvert de neige au sol pour une grande partie du bassin versant demeure deux fois plus important que la normale pour cette période de l'année.

À lire aussi sur le HuffPost Québec:

De plus, étant donné que des mouvements de glaces sont possibles à la suite de la débâcle de certaines rivières, la situation peut évoluer rapidement. L'Organisation de la sécurité civile du Québec (OSCQ) fait donc appel à la vigilance des municipalités et des riverains qui sont d'ailleurs invités à informer leur municipalité de tout débordement ou de toute autre situation anormale.

Enfin, une période de grandes marées débutera dès jeudi. Les quantités de pluie prévue combinées à une hausse des débits des cours d'eau provoqueront une hausse du niveau d'eau du fleuve Saint-Laurent, ce qui pourrait causer un débordement dans le secteur de Québec, selon le communiqué.

L'Organisation de la sécurité civile du Québec dit être en communication continue avec chacune des directions régionales de la sécurité civile et ses partenaires, comme Hydro-Québec, pour la gestion des barrages sur les cours d'eau, ou le ministère de l'Environnement.