DIVERTISSEMENT
16/04/2019 14:15 EDT | Actualisé 16/04/2019 14:16 EDT

«Le dernier soir»: tenter de résoudre un double meurtre, 44 ans plus tard

Radio-Canada présente une nouvelle série documentaire d'enquête dans la veine de «Making a Murderer»...

Radio-Canada

Radio-Canada lève le voile, ce mardi 16 avril, sur Le dernier soir, une nouvelle série documentaire d'enquête qui sera proposée en juillet aux abonnés d'ICI Tou.tv Extra.

S'inscrivant dans la lignée de la très populaire série Netflix Making a Murderer, Le dernier soir se penche sur les meurtres irrésolus de Diane Déry (13 ans) et Mario Corbeil (15 ans) survenus en mai 1975.

Une histoire qui est quelque peu «passée dans le beurre» au moment des faits, puisqu'il s'agit de l'année au cours de laquelle le plus d'homicides ont été rapportés sur le territoire québécois.

Le 20 mai 1975, vers 20h05, Diane Déry et Mario Corbeil, des voisins d'un quartier résidentiel de Longueuil, partent faire une balade en motocyclette. Diane et Mario empruntent la trail, un sentier bien connu des jeunes du coin. Mario vient d'acheter sa première moto, une petite Kawasaki, et il n'a cessé d'exhiber sa fierté à ses voisins qui sont montés tour à tour sur son nouvel engin au cours de cette soirée heureuse.

Alors que 21 h sonne et que les jeunes ne sont pas de retour, Mme Déry s'inquiète et demande à son fils aîné, Pierre, d'aller voir du côté de la trail. On ratisse les champs environnants, les heures sont de plus en plus angoissantes quand les policiers de Longueuil débarquent enfin. Le lendemain matin vers 7 h 20, après des heures éprouvantes, les corps des deux adolescents sont retrouvés ; couchés l'un sur l'autre et criblés de balles.

L'animatrice Monic Néron et son équipe tenteront ainsi d'en apprendre davantage sur ce qui s'est passé il y a 44 ans, avec l'aide des familles des deux victimes, d'experts en scènes de crime, de policiers, de journalistes et de différents témoins.

La production décrit le projet comme «troublant, choquant, mais pas sensationnaliste». Elle explique également avoir brassé des choses et semblé déranger plusieurs personnes durant le tournage et le processus de recherche, certains espérant visiblement que toute cette histoire sombre dans l'oubli.

Le dernier soir aura-t-elle un impact concret sur le déroulement de l'enquête, comme ce fut le cas à la suite de la diffusion de séries similaires chez nos voisins du sud?

Seul le temps nous le dira...

À voir également :