BIEN-ÊTRE
15/04/2019 11:05 EDT | Actualisé 16/04/2019 16:49 EDT

Sondage Léger: avez-vous reçu de l'aide psychologique dans la dernière année?

Seulement 11% des Canadiens ont consulté un psychologue ou un psychothérapeute dans les douze derniers mois.

jacoblund via Getty Images

Depuis plusieurs années, les campagnes ayant comme but de rendre moins tabous les problèmes de santé mentale se multiplient. Il y a un peu plus d'un an, le gouvernement du Québec a même mis sur pied un programme public de psychothérapie au coût de 35 millions $. Malgré cela, seulement un Québécois sur dix a consulté un psychologue ou un psychothérapeute au cours de la dernière année, selon un récent sondage Léger.

Léger
Seulement 11% des Canadiens ont consulté un psychologue au cours de la dernière années, selon un récent sondage Léger. Crédit: Léger

Les données sont semblables à l'échelle du pays: 11% des Canadiens ont consulté un professionnel pour leur santé mentale dans la dernière année. C'est au Manitoba et en Saskatchewan que ce pourcentage est le plus élevé (17%).

On dénote tout de même une certaine fluctuation entre les générations: les baby boomers semblent moins enclins à aller visiter un psychologue ou un psychothérapeute (5%), ce qui vient baisser la moyenne des milléniaux et de la génération X (14%).

LIRE AUSSI:
» Ce symptôme de la dépression dont on parle rarement
» BLOGUE La santé mentale des jeunes de 17 à 25 ans est préoccupante
» BLOGUE Psychologues sous contraintes: laissez-nous faire notre travail!

Chaque année, 12% des Québécois reçoivent un diagnostic de trouble mental, selon l'Institut de la statistique du Québec - ce qui est assez cohérent avec ce sondage. Cela représente un peu plus d'un million de personnes. Les deux troubles les plus courants sont la dépression et les troubles anxieux.

En décembre 2017, le ministre de la Santé de l'époque, Gaétan Barrette, annonçait la mise sur pied d'un programme d'accès gratuit à la psychothérapie. Un premier projet-pilote a eu lieu l'été dernier sur le territoire d'un CLSC de la région de Chaudière-Appalaches. Toutefois, le président de l'Association des psychologues du Québec confiait il y a quelques mois au magazine L'actualité qu'il doutait que ce programme allait améliorer l'accès à un psychologue.

Au Québec, les tarifs pour consulter un psychologue au privé varient entre 90 et 125$ pour une séance de 50 minutes.

Psychologue ou psychothérapeute?

Quelle est la différence entre un psychologue et un psychothérapeute? Essentiellement, la psychothérapie est au centre des interventions utilisées par le psychologue pour traiter un patient, mais il en existe d'autres. Le psychothérapeute, contrairement au psychologue, ne peut pas poser de diagnostic.

*Ce sondage Léger a été réalisé du 4 au 6 mars 2019 auprès de 1505 Canadiens représentatifs. Aux fins de comparaison, pour un échantillon probabiliste, la marge d'erreur est de 2,5%.

Correction: Une version précédente de cet article comportait une erreur dans l'attribution d'une étude. L'Institut de la statistique du Québec a évalué que 12% des Québécois reçoivent un diagnostic de trouble mental et non l'Institut national de santé publique du Québec. Nos excuses.

À voir aussi: