BIEN-ÊTRE
15/04/2019 11:04 EDT | Actualisé 09/05/2019 18:35 EDT

Pollen : la saison des allergies toujours plus agressive

Les «atchoum» s'en viennent.

Darren Johnson iDJ Photography via Getty Images

Ceux qui souffrent d'allergies au pollen n'ont qu'à bien se tenir: Non seulement la saison semble-t-elle durer plus longtemps qu'il y a 20ans, mais en plus, le pollen semble rôder dans l'air avec plus d'intensité qu'avant. Et rien n'indique que la tendance soit sur le point de s'inverser.

L'étude parue dans l'édition de mars de la revue britannique The Lancet Planetary Health a ses limites, ne portant que sur 17lieux sur troiscontinents, avec des données étalées sur 26ans. Mais ses résultats préliminaires confirment ce que les experts avaient prédit: le réchauffement climatique ne sera pas l'ami des allergiques.

Dans 12 des 17endroits, on note une augmentation significative de la quantité annuelle de pollen, et dans 11cas, une augmentation de la « saison » allant de 1 à 9jours. Pour le continent nord-américain, les auteurs rappellent des compilations de l'Agence américaine de protection de l'environnement qui, pour la partie centrale, observent une augmentation de la durée de la saison allant de 6jours dans le sud (Oklahoma) jusqu'à 25jours dans le nord (Manitoba).

À lire : « It's not your imagination. Allergy season gets worse every year », Vox, 8 avril 2019.

VOIR AUSSI :

Galerie photo Quinze allergies bizarres dont vous n'avez probablement jamais entendu parler Voyez les images