Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Hubert Lenoir profite de l'incendie à Notre-Dame de Paris pour faire sa promo

L'artiste a retiré les publications de ses comptes sociaux et s'est excusé via une story sur Instagram.

L'auteur-compositeur-interprète Hubert Lenoir a été vivement critiqué pour avoir utilisé la tragédie de l'incendie de Notre-Dame de Paris, lundi, afin de faire la promo de sa tournée européenne.

Sur ses comptes Facebook et Instagram, l'artiste y est allé d'un mot qui manquait visiblement de tact pour les internautes, alors que le monument historique était toujours la proie des flammes. La photo et le message ont été effacés de ses comptes sociaux tôt dans la soirée de lundi.

«notre-dame-de-paris brûle ça me fait beaucoup de peine parce que mon film préféré c'est les aristochats - en même temps je la comprends d'avoir voulu se crisser en feu c'est beaucoup de responsabilité d'exister, rest in peace t'étais belle tu sentais bon les chandelles», écrit-il d'entrée de jeu, avant de poursuivre en présentant ses dates de spectacles à venir en Europe. «laissez-moi m'auto remonter le moral et vous annoncer LA MAROQUINERIE de paris SOLD OUT mais vous pouvez catch up sur ces autres dates ; [ 18 avril - lyon, france ] [ 20 avril - printemps de bourges, france ] [ 24 avril - yverdons-les-bains, suisse ] [ 25 avril - carouge, suisse ] [ 26 avril - festival les nuits botaniques, bruxelles ]»

La photo et le message sont rapidement disparus des plateformes de l'artiste, lundi soir.
La photo et le message sont rapidement disparus des plateformes de l'artiste, lundi soir.

Les internautes ont plutôt mal réagi au message de l'artiste de Québec. Certains ont déploré son commentaire alors que Notre-Dame de Paris brûlait toujours, alors que d'autres s'inquiétaient pour sa santé mentale, comme il fait un parallèle avec la «responsabilité d'exister».

En soirée, Hubert Lenoir a présenté ses excuses à ses fans via une story sur son compte Instagram. «Désolé j'ai jamais voulu blesser personne», se défend-il, ajoutant «j'ai beaucoup de peine pour de vrai c'était vraiment mon bâtiment préféré à Paris».

Instagram/lebaronbandit
Instagram/lebaronbandit

Voir aussi:

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.