DIVERTISSEMENT
14/04/2019 22:02 EDT | Actualisé 14/04/2019 22:07 EDT

«Tout le monde en parle»: Martin Petit se prononce sur les accusations de plagiat contre Gad Elmaleh

«Je trouve ça vraiment gênant pour lui, c’est épouvantable...»

Karine Dufour via Radio-Canada

Martin Petit était de passage à Tout le monde en parle, ce dimanche 14 avril, principalement pour parler de son quatrième one-man-show intitulé 107 000 km/h, dont le rodage a débuté vendredi dernier.

L'humoriste québécois a aussi été appelé à commenter les accusations de plagiat pesant sur Gad Elmaleh depuis que la chaîne YouTube CopyComic a partagé les désormais célèbres vidéos dévoilant les méthodes (plus ou moins) subtiles employées par ce dernier pour s'approprier les blagues d'artistes d'origines diverses, dont Martin Petit, Louis-José Houde, Martin Matte et Patrick Huard.

Martin Petit a d'abord expliqué qu'il était dans la salle, il y a quelques années, lorsque Gad Elmaleh a repris l'un de ses gags.

«J'étais dans la salle à Just for Laughs, et il faisait sa première fois en anglais devant les gens du marché anglophone. Je regarde le show, et là je vois le bout qu'il a fait, que j'ai fait un petit peu souvent dans mon show, 250 fois», a-t-il lancé.

«Ça m'a étonné, mais je me suis dit : ''C'est quasiment un petit compliment''. De voir un humoriste qui te copie, tu te dis : ''Ça doit être inconscient [...] Je l'ai marqué, ce n'est pas grave''.»

«Quand j'ai vu CopyComic, là ma réaction a changé. Je trouve ça vraiment gênant pour lui, c'est épouvantable. C'est la pire affaire qu'un humoriste peut faire.»

Karine Dufour via Radio-Canada
Martin Petit à «Tout le monde en parle» le 14 avril 2019.

Gad Elmaleh est revenu mardi dernier sur ces accusations, se défendant en expliquant que les gens ne savent pas comment fonctionne l'humour, que tout part d'observations, et que les observations n'appartiennent à personne.

«C'est pathétique. Comment tu expliques un vol de banque? Tu rentres dans une banque, tu voles de l'argent, c'est pas un hommage au système monétaire», a d'abord blagué Martin Petit.

«Il prend les gags de plein de monde et il les fait moins bien [...] C'est indéfendable.»

«J'ai été obligé d'expliquer à mes enfants ce qui est arrivé à Gad Elmaleh. Pour mes enfants, qui ont 9 et 11 ans, c'est clair que ça ne se fait pas. Que lui soit un adulte qui essaie de l'expliquer à d'autres adultes, de rationaliser ça, ça ne fait aucun sens. Je trouve ça malaisant, parce que mes enfants comprennent», a-t-il conclu.

À voir également :