BIEN-ÊTRE
11/04/2019 08:50 EDT | Actualisé 11/04/2019 08:50 EDT

Où Meghan Markle va-t-elle accoucher de son premier enfant?

Le premier enfant de Meghan Markle va-t-il voir le jour dans l’aile Lindo?

Qui ne craque pas pour le bébé royal? Si les épouses royales passent, l'intérêt du public reste inchangé, depuis les foules qui se pressaient pour accueillir la princesse Anne en 1950 jusqu'à ceux qui suivent de près la naissance du premier enfant de Meghan Markle, attendu d'une semaine à l'autre.

Comme le savent les inconditionnels de la Couronne, la tradition voulait que les princes et princesses naissent dans les résidences royales. La reine Elizabeth II est née chez ses grands-parents maternels, à Mayfair. Quand elle a été en âge de fonder une famille, elle a mis ses enfants au monde à Buckingham Palace. Une sorte d'accouchement à domicile royal, qui sied à une reine.

PA Images via Getty Images
La reine Elizabeth

Les médecins et sages-femmes appelés à cet effet mettaient en place une maternité de fortune au palais. La reine Elizabeth II a ainsi donné naissance aux princes Charles, Andrew et Edward dans ce que l'on appelait, si l'on en croit le Telegraph, la suite belge, "spécialement convertie en maternité éphémère pour l'occasion".

Avant la naissance de Charles, en 1948, les naissances royales se déroulaient devant témoin, le secrétaire d'État étant chargé de "vérifier" l'événement. Cette tradition prit fin lorsque la reine demanda (ce qui n'a rien de surprenant) un peu plus d'intimité.

Le deuxième enfant d'Elizabeth, Anne, est né à Clarence House, à Londres, où la famille royale vécut entre 1949 et 1953 pendant que Buckingham Palace se relevait des dégâts causés par la Seconde Guerre mondiale. L'intérêt du public ne se démentit pas et, le 12 août 1950, les admirateurs se massèrent devant Clarence House dans l'attente de la nouvelle.

Keystone via Getty Images

Un avis public affiché devant Buckingham Palace – ou la résidence dans laquelle était né l'enfant – annonçait la naissance royale et donnait régulièrement des nouvelles du nourrisson et de sa mère. Sur le panneau ci-dessous, on peut lire: "Son Altesse Royale la princesse Elizabeth a passé une bonne nuit et ses progrès sont satisfaisants."

"Le prince continue à se porter comme un charme."

PA Images via Getty Images

C'est la princesse Anne qui, avec son fils Peter Phillips, a rompu la tradition des naissances au palais. L'arrivée de Peter en 1977 et Zara en 1981 a signé la fin de l'accouchement "à domicile". Elle a été la première à mettre ses enfants au monde à la maternité de l'hôpital St. Mary à Londres, plus connue sous le nom de Lindo Wing.

L'aile privée de la maternité coûterait autour de 5 800 € la nuit et compte parmi les maternités les plus luxueuses du Royaume-Uni. Ce changement de tradition a fait naître un nouveau moment clé dans les naissances royales: celui où le bébé est présenté à la foule sur les marches du bâtiment.

Alors pourquoi ce changement? Le commentateur royal Richard Fitwilliams met en avant l'isolement des palais, sans compter qu'à l'ère du tout média, les naissances royales ne sauraient se faire sans la "photo tant attendue" qui va faire le tour du monde.

"Il ne fait aucun doute que [cette maternité] est l'endroit idéal pour une photo du bébé avec ses parents", explique-t-il. "Quand un membre éminent accouche, c'est un événement mondial."

PA Images via Getty Images
Après la naissance de Peter, le fils de la princesse Anne, trois porteurs de toasts arrivent devant la maternité de l'hôpital St Mary à Paddington.

Source de célébration, l'apparition du nouveau membre de la famille royale a donné lieu à quelques célèbres photos. Dans les années 1970, c'est Delphine Stephens, la sage-femme de la princesse Anne, qui transporta son fils de deux jours, Peter Phillips, jusqu'à la voiture, donnant ainsi au public un premier aperçu du prince.

Quatre ans plus tard, en 1981, la princesse Anne porta elle-même sa petite Zara, trois jours, dans la voiture.

PA Images via Getty Images
PA Images via Getty Images

Parmi les clichés les plus connus figure celui du 22 juin 1982 où l'on voit la princesse Diana franchir l'une de ces illustres portes après avoir accouché du prince William, enveloppé d'une couverture blanche dans les bras de son père, le prince Charles. Deux ans plus tard, le 15 septembre, la sortie du prince Harry de cette maternité et l'incroyable chevelure de la princesse, ainsi que sa tenue rouge, à laquelle Kate Middleton a depuis rendu hommage, sont immortalisées par une photo tout aussi parfaite.

David Levenson via Getty Images
John Shelley Collection/Avalon via Getty Images

Plus récemment, la duchesse de Cambridge s'est tenue sur ces marches pour marquer l'arrivée du prince George, de la princesse Charlotte et du prince Louis: le bébé est toujours enveloppé dans une couverture blanche, la foule applaudit et la voiture les attend.

Bien que les accouchements royaux sacrifient désormais aux médias sociaux (l'annonce de la naissance de Charlotte a d'abord été faite sur Twitter), Richard Fitzwilliams précise que la charmante tradition consistant à afficher des nouvelles de la naissance royale sur un chevalet dans la cour de Buckingham Palace a été maintenue.

Zak Hussein via Getty Images
KGC-22/STAR MAX/IPx

Meghan Markle va-t-elle suivre la tradition? Le personnel de la maternité a été encouragé à ne pas poser de congés en avril, indique le Telegraph, propageant la rumeur selon laquelle elle prévoit d'y accoucher. "Tout le monde pense que c'est lié au royal baby, mais personne ne confirme", indique-t-on au journal.

Meghan et Harry s'apprêtant toutefois à emménager dans leur nouvelle résidence de Frogmore Cottage, à Windsor, à une trentaine de kilomètres de Kensington Palace, il paraît peu probable que Meghan retourne à Londres pour y accoucher.

Selon certaines rumeurs, la duchesse de Sussex accoucherait à la maternité Mulberry du Frimley Park Hospital, dans le Surrey. L'hôpital est plus petit que la Lindo Wing, et la maternité ne propose pas de soins privés. Mais elle dispose d'une piscine d'accouchement et de lumières changeantes selon l'humeur.

Karwai Tang via Getty Images

Quoi qu'il en soit, tant que Meghan n'aura pas accouché, tout ceci n'est que spéculation. Nous serons bientôt fixés.

Cet article, publié sur le HuffPost britannique, a été traduit par Catherine Biros pour Fast ForWord.

À VOIR AUSSI