POLITIQUE
09/04/2019 08:29 EDT | Actualisé 09/04/2019 11:37 EDT

André Fortin ne sera pas de la course à la chefferie du Parti libéral du Québec

Il a indiqué que des raisons familiales expliquent sa décision.

Le député André Fortin renonce à se lancer dans la course à la direction du Parti libéral du Québec (PLQ), estimant que les exigences de ce poste ne correspondent pas avec le style de père qu'il veut être.

Après la démission de Philippe Couillard du poste de chef du PLQ dans la foulée de la défaite électorale d'octobre dernier, plusieurs observateurs politiques ont estimé qu'André Fortin serait un candidat potentiel à la chefferie.

En entrevue au quotidien Le Droit, le député de Pontiac, en Outaouais, qui est père de deux jeunes enfants, explique que la conciliation travail-famille a été mise à rude épreuve lorsqu'il a été nommé ministre des Transports du dernier gouvernement libéral, en octobre 2017. Il croit que le passage de député à ministre s'est quand même fait relativement bien pour sa famille, mais que le passage à chef de parti serait autre chose.

Quelques visages bien connus du PLQ tels Pierre Moreau, Sébastien Proulx et Gaétan Barrette ont déjà fait savoir qu'ils ne participeront pas à la course au leadership. Les députées montréalaises Dominique Anglade, de Saint-Henri/Sainte-Anne et Marwah Rizky, de Saint-Laurent, n'ont pas fermé la porte à cette possibilité.

André Fortin a été élu pour la première fois aux élections générales du 7 avril 2014. Il est présentement porte-parole de l'opposition officielle en matière de santé et de santé publique et en matière de vitalité des régions.

À voir également: