NOUVELLES
07/04/2019 10:12 EDT | Actualisé 07/04/2019 10:13 EDT

Plus de 8000 emplois à combler à l'Événement Carrière à Montréal

C'est 5000 de plus que l'an dernier.

d3sign via Getty Images

MONTRÉAL — Avis aux chercheurs d'emplois. Des employeurs tenteront de combler 8000 postes, dans différents domaines, à l'occasion du 20e Événement Carrières qui se déroulera les 10 et 11 avril au Palais des congrès de Montréal.

Le nombre de postes offerts est en augmentation par rapport aux 3000 emplois offerts, l'an dernier. Cette situation s'explique par le contexte actuel de pénurie de la main-d'oeuvre, selon le porte-parole de l'événement, Éric Boutié. En entrevue à La Presse canadienne, il a souligné que ce manque de travailleurs qualifiés touche toutes les régions du Québec, en raison du nombre important de départs à la retraite combiné à un faible taux de natalité qui ne suit pas le taux de renouvellement sur le marché du travail.

Plus de 250 entreprises seront présentes dans les différents stands, mercredi et jeudi. Il y a des postes à combler dans des domaines très variés allant de l'hôtellerie et de la restauration, au secteur de la santé et des services sociaux en passant par le secteur financier, entre autres, et ce, tant au privé que dans la fonction publique.

La sélection d'emplois est tellement vaste qu'une personne avec un diplôme d'études secondaires peut autant y trouver son compte que celle dans un domaine spécialisé, comme en génie ou en technologie de l'information.

Quelque 10 000 visiteurs sont attendus à l'Événement Carrières. M. Boutié les incite d'ailleurs à se présenter avec leur curriculum vitae (cv) puisque des employeurs mèneront des entrevues sur place, mais ce n'est pas obligatoire de l'avoir avec soi.

À lire aussi sur le HuffPost Québec:

Il y a aussi des organismes d'aide à la recherche d'emploi qui fourniront de l'aide à ceux et celles qui souhaitent mettre leur cv à jour.

Même si l'Événement Carrières se déroule à Montréal, il y a de nombreux postes à combler en région. Un pavillon régional avec une grande délégation du Bas-Saint-Laurent y sera avec une douzaine d'entreprises locales. La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) cherche aussi à attirer de nouveaux arrivants en région.

Il y a aussi un espace réservé à la formation pour les gens qui souhaitent réorienter leur carrière. Une quarantaine de maisons d'enseignement seront sur place, affirme Éric Boutié qui était visiblement heureux du volet multifonctions de ce salon.

La programmation complète est disponible sur l'application mobile gratuite ECarrieres. Elle permet non seulement d'être informé sur tous les exposants du salon, mais aussi de réseauter avec les employeurs sur place et obtenir un rendez-vous. Un stand y sera aménagé pour diriger les gens au bon endroit.