BIEN-ÊTRE
01/04/2019 16:12 EDT | Actualisé 01/04/2019 16:55 EDT

Uriner la nuit serait un signe d'hypertension artérielle

Plus le nombre de visites nocturnes aux toilettes est élevé, plus le risque d'hypertension grimpe.

eugenekeebler via Getty Images

MONTRÉAL — Les gens qui se lèvent la nuit pour uriner souffrent possiblement d'hypertension artérielle, ont prévenu des chercheurs japonais lors d'un congrès scientifique organisé dans la ville de Yokohama.

L'auteur de l'étude, le docteur Satoshi Konno de l'hôpital Tohoku Sendai, a précisé dans un communiqué qu'un besoin d'uriner pendant la nuit _ ce que les médecins appellent la "nycturie" _ témoigne possiblement "d'une pression artérielle élevée et/ou d'un excès de fluides dans votre organisme".

L'étude s'est penchée sur un lien entre la nycturie et l'hypertension artérielle au sein de la population japonaise, à l'aide de quelque 3800 sujets provenant de la ville de Watari. La pression artérielle des participants a été mesurée et ils ont répondu à des questions concernant la nycturie.

Les sujets dont la pression était supérieure à 140/90 mmHg ou qui prenaient des médicaments antihypertenseurs étaient considérés hypertensifs.

Même en tenant compte d'autres facteurs, un événement ou plus de nycturie augmentait de 40 pour cent le risque de souffrir d'hypertension. Plus le nombre de visites nocturnes aux toilettes était élevé, plus le risque d'hypertension grimpait.

Le docteur Konno admet toutefois qu'il est impossible de prouver un lien de causalité entre la nycturie et l'hypertension, surtout quand on tient compte du fait que la consommation quotidienne moyenne de sel au Japon est plus de deux fois supérieure à la moyenne mondiale, en raison de la popularité des fruits de mer et de la sauce soya au pays.

Plus d'un milliard de personnes souffriraient d'hypertension à travers la planète. L'hypertension serait la principale cause de mortalité anticipée dans le monde et aurait causé près de dix millions de décès en 2015.