NOUVELLES
01/04/2019 13:44 EDT | Actualisé 01/04/2019 13:47 EDT

Algérie: Abdelaziz Bouteflika partira avant la fin de son mandat

De grandes manifestations ont encore eu lieu la semaine dernière.

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a l'intention de quitter le pouvoir avant la fin de son quatrième mandat, le 28 avril, selon un communiqué publié lundi par son bureau.

La déclaration affirme que M. Bouteflika prendra «des mesures pour assurer la continuité du fonctionnement des institutions de l'État» après son départ du poste qu'il occupe depuis 1999.

De grandes manifestations réclamant le départ de M. Bouteflika et de sa garde rapprochée ont lieu toutes les semaines en Algérie et dans d'autres pays où vivent des expatriés algériens.

Le président, âgé de 82 ans, est rarement apparu en public depuis son accident vasculaire cérébral en 2013.

Il avait initialement présenté sa candidature à un cinquième mandat, avant de se retirer et de reporter les élections en réponse aux manifestations.

La Constitution algérienne prévoit que le président de la chambre haute du Parlement assume les fonctions de chef d'État intérimaire pendant une période maximale de 90 jours, le temps que des élections soient organisées.

La télévision nationale algérienne a annoncé dimanche soir que M. Bouteflika et le premier ministre Noureddine Bedoui avaient nommé un nouveau gouvernement après des semaines de manifestations et de tensions politiques.

Le nouveau gouvernement doit rester en place pendant la période de transition.

À voir également: