POLITIQUE
31/03/2019 09:46 EDT | Actualisé 31/03/2019 16:31 EDT

Cérémonie à Ottawa en hommage aux soldats qui ont servi en Afghanistan

151 soldats et sept civils qui y ont perdu la vie.

AP Photo/Rafiq Maqbool
Des soldats du 1er bataillon du Royal 22e Régiment en Afghanistan, le 5 juillet 2011.

MONTRÉAL — Le Canada a rendu hommage dimanche à ses troupes qui ont servi en Afghanistan, dont les 151 soldats et sept civils qui y ont perdu la vie, alors que le mois de mars marque le cinquième anniversaire de la fin de la mission canadienne en Afghanistan. Le dernier contingent canadien était rentré au pays en mars 2014, mettant ainsi un terme à implication militaire de 12 ans.

Une cérémonie s'est déroulée en fin d'avant-midi, à Ottawa, au Monument commémoratif de guerre du Canada. Des vétérans et des membres des familles endeuillées y ont été conviés, dont Anita Cenerini, Mère nationale de la Croix d'argent, une décoration qui est remise aux mères et veuves de soldats canadiens tombés au combat. L'ancien chef d'état-major de la Défense du Canada, le général à la retraite Walter Natynczyk, qui était en fonction pendant une partie de la guerre d'Afghanistan, était présent.

L'actuel numéro un des Forces armées canadiennes, Jonathan Vance, a rappelé que plusieurs militaires canadiens déployés là-bas ont souvent des blessures physiques et/ou psychologiques. Il a souligné que le Canada tentait de mieux aider ceux qui ont été affectés mentalement par le conflit.

Mme Cenerino a dit qu'elle s'était battue pendant plusieurs années pour faire reconnaître que la mort de son fils était relative à ses services militaires. Thomas Welsh s'est suicidé en 2004, devenant le premier soldat canadien à s'enlever la vie après avoir été en Afghanistan.

Elle a ajouté qu'un sentiment d'humilité l'envahit lorsqu'elle songe aux sacrifices de tant de familles qui ont perdu un être cher. Elle est reconnaissante que le souvenir de ces soldats soit commémoré au Monument commémoratif de guerre.

À lire aussi sur le HuffPost Québec:

De 2001 à 2014, quelque 40 000 soldats canadiens _ de l'aviation, de la marine et des forces terrestres _ ont participé aux opérations internationales en Afghanistan, dans la foulée des attentats terroristes du 11 septembre 2001 aux États-Unis qui ont fait près de 3000 morts. Les militaires canadiens ont aussi participé à l'entraînement des forces armées et policières afghanes.

"Il s'agit d'une cérémonie importante parce qu'on veut reconnaître les sacrifices des Canadiens qui sont revenus de cette mission, certains avec des blessures visibles et d'autres avec des blessures qui ne sont pas visibles", a affirmé jeudi à La Presse canadienne le député fédéral Stéphane Lauzon qui est aussi le Secrétaire parlementaire du ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale.

Avec le recul, il ne semble pas y avoir de regrets non plus face à la participation militaire canadienne en Afghanistan, même si les décisions à ce sujet ont été prises par les précédents gouvernements libéral et conservateur.

"Ce qui est arrivé le 11 septembre [2001] reste inacceptable", affirme le député libéral d'Argenteuil-La Petite-Nation, qui rappelle du coup les obligations du Canada face à l'ONU et l'OTAN, notamment "pour protéger les pays partenaires".

"Il ne faut pas encourager la guerre, mais il faut savoir se protéger", conclut tout simplement M. Lauzon.