DIVERTISSEMENT
29/03/2019 10:01 EDT | Actualisé 29/03/2019 10:38 EDT

La cinéaste française Agnès Varda meurt à 90 ans

Surnommée «la grand-mère de la Nouvelle Vague», Agnès Varda a été un visage régulier pendant de nombreuses années au Festival de Cannes.

PARIS — La cinéaste Agnes Varda, pionnière de la Nouvelle Vague française et militante féministe qui a remporté un Lion d'or à la Mostra de Venise, est décédée. Elle avait 90 ans.

Sa société de production, Cine Tamaris, a confirmé sa mort vendredi, après que les médias français eurent d'abord rapporté la nouvelle.

La riche filmographie d'Agnès Varda inclut des films tels que «Cléo de 5 à 7», «Sans toit ni loi» — pour lequel elle a remporté le Lion d'or en 1985 — «Jacquot de Nantes» et «Les glaneurs et la glaneuse».

Surnommée «la grand-mère de la Nouvelle Vague», Agnès Varda a été un visage régulier pendant de nombreuses années au Festival de Cannes, où elle a présenté plus d'une dizaine de films de 1958 à 2018. Elle a participé à deux jurys à Cannes et le festival lui a remis une Palme d'Or honoraire, en 2015, pour l'ensemble de son oeuvre.

LIRE AUSSI:

» Med Hondo, la voix française d'Eddie Murphy, est mort

» La chanteuse Nicole Martin est décédée

» Mark Hollis, du groupe Talk Talk, est mort

Agnès Varda a été la première femme à recevoir un tel honneur et a régulièrement cherché à obtenir plus de reconnaissance pour les femmes de l'industrie.

Au Festival de Cannes de l'année dernière, elle a joint la présidente du jury, Cate Blanchett, pour un discours bilingue contre les inconduites sexuelles dans la foulée du mouvement #moiaussi.

«Les femmes ne sont pas une minorité dans le monde, et pourtant notre industrie dit le contraire (...) Il est temps que toutes les marches de notre industrie nous soient accessibles. Allons-y, on monte», a-t-elle déclaré.

Le Festival de Cannes a écrit sur Twitter que la mort d'Agnès Varda était une cause de «tristesse immense».

Avec sa coiffure distincte, Agnès Varda était immédiatement reconnaissable sur le circuit du film européen, où elle était souvent l'une des rares réalisatrices dans le public.

Le mois dernier, au Festival du film de Berlin, elle a été récompensée par le prix Berlinale Kamera pour ses réalisations exceptionnelles. Le festival comptait le plus grand nombre de réalisatrices à ce jour, certaines ayant nommé Agnès Varda comme source d'inspiration.

La cinéaste était mariée au réalisateur français Jacques Demy, décédé en 1990. Elle laisse dans le deuil ses deux enfants, Mathieu Demy et Rosalie Varda, tous deux impliqués dans la réalisation de films français.