DIVERTISSEMENT
23/03/2019 13:38 EDT | Actualisé 23/03/2019 13:48 EDT

Barbra Streisand critiquée pour ses mots sur les accusateurs de Michael Jackson

Interrogée sur «Leaving Neverland», la chanteuse et actrice a dit «se sentir mal» autant pour les victimes présumées que pour le «Roi de la pop».

AP Photo/Mark Avery

Ce sont des mots qui ne passent pas, après le choc mondial qu'a provoqué "Leaving Neverland". Interrogée par The Times sur la polémique entourant le documentaire diffusé dans plusieurs pays, dont la France, et dans lequel deux hommes disent avoir été victimes d'abus sexuels de la part de Michael Jackson lorsqu'ils étaient enfants, la chanteuse Barbra Streisand a semblé excuser le comportement supposé du chanteur.

L'artiste de 76 ans dit d'abord croire "absolument" les témoignages de Wade Robson, 41 ans, et James Safechuck, 36 ans, qui affirment dans le documentaire diffusé jeudi soir sur M6 avoir subi des actes pédophiles répétés de la part du "Roi de la pop", décédé en 2009. Mais la chanteuse de "Memory" ne semble pas pour autant vouloir dénoncer ce comportement décrit par les deux hommes.

"Ses besoins sexuels étaient ce qu'ils étaient, que ce soit à cause de son enfance ou de son ADN", confie l'actrice au quotidien britannique. Barbra Streisand se dit autant désolée pour les deux hommes que pour Michael Jackson: "C'est un mélange de sentiments. Je me sens mal pour eux. Je me sens mal pour lui. Je pense que c'est de la faute des parents, qui ont laissé leurs enfants dormir avec lui. Pourquoi Michael Jackson aurait-il eu besoin d'avoir avec lui ces petits enfants habillés comme lui, avec les mêmes chaussures, les mêmes chapeaux, qui dansent comme lui?"

Elle semble également remettre en question le traumatisme qu'ont pu causer les agissements qu'ils décrivent. "Vous pouvez utiliser le terme 'd'agression sexuelle'. Mais ces enfants, comme ils le disent dans le documentaire, étaient ravis d'être avec lui. Aujourd'hui ils sont tous les deux mariés et ont des enfants, donc ça ne les a pas tués", dit Barbra Streisand.

Sur les réseaux sociaux, les mots de Barbra Streisand ont suscité beaucoup d'émoi.

«Les commentaires de Barbra Streisand sur les accusateurs de Michael Jackson sont... scandaleux et déconcertants, c'est le moins qu'on puisse dire. On ne peut pas dire à la fois qu'on croit les accusateurs et que ce n'était pas la faute de l'accusé»

«Honte à vous Barbra Streisand pour ce manque de respect envers les enfants victimes de viol. C'est vulgaire, méprisant et c'est une banalisation choquante. Prendre la défense d'un agresseur d'enfants... je m'attendais à cela de la part des fans dérangés de MJ mais pas de vous, qui êtes censée mieux savoir que les autres.»

«Barbra Streisand qui défend tranquillement les agressions sexuelles sur des enfants»

«"Oh merde'"- L'agent de Barbra Streisand»

«Barbra Streisand dit que les accusateurs de Michael Jackson étaient "ravis d'être avec lui" et que "ses besoins sexuels étaient ce qu'ils étaient"»

«Ça c'est très très mauvais Barbra»

Barbra Streisand avait rencontré plusieurs fois Michael Jackson, qu'elle décrit comme quelqu'un de "doux" et de "très enfantin". Elle avait refusé de chanter en duo avec lui sur "I Just Can't Stop Loving You".

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.