POLITIQUE
22/03/2019 07:45 EDT | Actualisé 22/03/2019 07:51 EDT

Nouvelle charge pour obtenir plus de données de la STM

Les débats sur la performance du transporteur font rage depuis plusieurs mois.

Getty Editorial

Le conseiller indépendant Marvin Rotrand revient à la charge et réclame la diffusion publique des indicateurs de performance mensuels de la STM. La demande fait suite à une série de déclarations potentiellement trompeuses à ce sujet de la part de l'administration Plante.

M. Rotrand réclame la diffusion d'un document qui est remis chaque mois au conseil d'administration de la Société de transport de Montréal (STM). Ce document contient certaines statistiques qui sont déjà diffusées sur le web par la STM, comme le nombre d'interruptions de service dans le métro ou la satisfaction de la clientèle, mais aussi des données qui ne le sont pas.

On y trouve notamment le taux de ponctualité des autobus, une des grandes épines dans le pied du transporteur depuis plusieurs mois à cause, entre autres, du conflit avec le syndicat de l'entretien.

L'année 2018 a d'ailleurs été la pire depuis le nouveau millénaire en ce qui concerne la ponctualité des bus montréalais.

M. Rotrand a l'appui de l'organisme Trajectoire Québec, qui milite pour le transport en commun. Dans une résolution adoptée le 11 mars, l'organisme demande la publication des données mensuelles de la STM, mais aussi des huit autres sociétés de transport ainsi que d'exo, qui gère les trains de banlieue.

Ça permet aux gens de savoir ce qui se passe. Ça améliore le niveau de confiance du public.François Pépin, président de Trajectoire Québec

Clore le débat sur la fiabilité du métro

Deux indicateurs du nombre de pannes de métro en fonction de l'offre de service s'y trouvent également, soit le nombre de pannes par million de kilomètres parcourus ainsi que le nombre de pannes par million de passagers.

Ces indicateurs, si dévoilés, permettraient de régler un débat sur la fiabilité du service en 2018. Le conseiller associé au transport et vice-président de la STM, Craig Sauvé, maintient depuis deux mois que la STM a enregistré sa meilleure année en cinq ans en 2018 si l'on tient compte des kilomètres parcourus. Les chiffres actuellement disponibles tendent à démentir cette affirmation, comme l'a rapporté le HuffPost Québecà deux reprises.

La motion de M. Rotrand devrait être débattue en conseil municipal tard lundi ou mardi. Elle a été présentée une première fois le mois dernier, mais les esprits se sont vite échauffés et M. Rotrand l'a retirée pour que le débat se fasse dans une atmosphère plus sereine.

En février, M. Sauvé s'est opposé à la diffusion du document remis au conseil d'administration de la STM, affirmant qu'il s'agit de «données stratégiques».

À voir également: