NOUVELLES
21/03/2019 06:00 EDT | Actualisé 15/04/2019 13:10 EDT

Pitbulls: la soeur de Christiane Vadnais s'exprime dans un livre

Lise Vadnais raconte en long et en large pourquoi elle souhaite que les pitbulls soient bannis du Québec.

undefined undefined via Getty Images

La soeur de Christiane Vadnais, tuée en 2016 par le pitbull d'un voisin, se vide le coeur dans un nouveau livre qui paraîtra la semaine prochaine. Elle y raconte les traumatismes vécus par sa famille depuis le décès et demande une nouvelle fois que les races de type pitbull soient bannies du Québec.

Lise Vadnais est désormais bien connue du public québécois. Depuis la mort tragique de sa soeur, elle est régulièrement questionnée dans les médias sur toutes les questions touchant les morsures de chiens et les pitbulls.

Mais elle en a plus à raconter. Beaucoup plus.

«Chaque fois que j'étais interviewée, c'était pour de brèves interventions. [...] Alors plus le temps passait, plus j'avais de choses à dire et à dénoncer. Alors, c'est sûr que lors des entrevues, j'avais jamais le temps d'aller très très loin là-dedans, et je trouvais ça important que les gens sachent tout ce que je sais», affirme-t-elle en entrevue au HuffPost Québec.

D'autant plus que chacune de ces interventions lui ont valu une pluie de messages haineux de la part d'amateurs de chiens. Elle en fait d'ailleurs un bref étalage dans son livre.

«On va tout découvrir de vous. Ta sœur, c'était rien. Une écœurantite pour la population. Un cancer. Si ça se trouve, elle a écœuré le chien. Si c'était une salope comme votre famille, ça me surprendrait même pas. Je te souhaite de la marde jusqu'à la fin de tes jours. Vous méritez juste ça.»- message reçu par Lise Vadnais sur l'application Messenger

«C'est pas facile de recevoir des commentaires comme ça. [...] Dans quel monde vivent-ils? Ils me disent ça après que ma soeur soit décédée! Voyons donc...», déplore-t-elle.

Mme Vadnais étale donc ses arguments dans un livre de plus de 200 pages intitulé Attention, chien dangereux.

Éteindre les races de pitbulls

Mme Vadnais ne s'en cache pas: elle souhaite l'extinction des races de type pitbull au Québec. Elle aimerait que ces chiens soient stérilisés et qu'il n'en rentre plus dans la province.

«Je ne dis pas qu'il faut tuer des pitbulls. Je ne dis à personne qu'il doit se débarrasser de son pitbull. Je demande juste que leur prochain chien, ça ne soit pas un pitbull», dit-elle.

Courtoisie - Les éditions JCL
Lise Vadnais, soeur de Christiane Vadnais et auteure du livre «Attention, chien dangereux».

Le débat sur la dangerosité spécifique des pitbulls par rapport à d'autres chiens a donné lieu à toutes sortes d'arguments, la plupart rejetés par des organismes comme l'Association des médecins vétérinaires du Québec.

Dans un mémoire présenté à l'Assemblée nationale, l'AMVQ plaide contre les lois visant spécifiquement les pitbulls. Elle réclame une application plus rigoureuse des lois existante et une responsabilisation des propriétaires.

Mais Mme Vadnais n'accepte pas que le problème se situe seulement au niveau du maître et la façon dont il dresse son chien. Elle développe son argumentaire en s'appuyant le plus possible sur des experts. Elle cite notamment le vétérinaire belge Joël Dehasse, qui a écrit un livre sur les pitbulls en 1999 et qui rappelle que ces races ont été créés pour les combats de chiens.

«C'est sûr qu'un mauvais maître avec un pitbull, ça ne fait pas un duo merveilleux parce que le pitbull a déjà des prédispositions à attaquer, il a des prédispositions à la prédation. Il réagit énormément, c'est un chien beaucoup plus réactif que les autres chiens.»- Christiane Vadnais

Déçue des libéraux

Lise Vadnais se dit très déçue de l'abandon du projet de loi 128, qui devait bannir les pitbulls, entre autres mesures. Présenté une première fois en avril 2017, il a traîné en commission parlementaire pendant plus d'un an. Il est finalement mort au feuilleton avec le déclenchement des élections à l'automne 2018.

«Plus ça allait, plus on voyait que ce n'était pas sérieux. [...] C'était très, très décevant. Toute ma famille aurait souhaité que ça soit pris au sérieux», dit-elle.

Mme Vadnais espère que le gouvernement caquiste de François Legault, qui appuyait l'idée de bannir les pitbulls, réponde davantage aux préoccupations des victimes. Elle souhaite notamment aborder la question avec le ministre Simon Jolin-Barrette, qui se trouve à être son député.

Le livre Attention, chien dangereux sera en librairie le 27 mars. Il est publié par Les éditions JCL.