POLITIQUE
18/03/2019 15:29 EDT | Actualisé 18/03/2019 15:29 EDT

Budget Girard: le PQ demande des réinvestissements massifs en santé et en éducation

«Ce budget doit marquer la fin de l'austérité» - Martin Ouellet

Bloomberg Creative Photos via Getty Images

L'opposition péquiste demande au gouvernement Legault de procéder à des réinvestissements massifs en santé et en éducation, à l'occasion du dépôt de son premier budget, jeudi.

«Ce budget doit marquer la fin de l'austérité» de l'époque libérale, a commenté en point de presse le porte-parole péquiste sur les questions de finances et leader parlementaire, le député Martin Ouellet.

Le PQ demande aussi au ministre des Finances, Éric Girard, de mettre un terme au tarif de garderie modulé en fonction du revenu des parents, pour revenir à l'ancien système imposant un tarif unique universel, comme il s'est engagé à le faire.

Maternelle quatre ans: encore temps de reculer

Le PQ demande aussi au gouvernement de compléter le réseau des Centres de la petite enfance (CPE), au lieu d'investir dans la construction d'un coûteux réseau de maternelles quatre ans.

«Il est encore temps de reculer», selon lui.

LIRE AUSSI:
» BLOGUE Une idée pour le nouveau Commissaire à la santé
» Lettre ouverte de jeunes du PQ: «nous sommes de plus en plus nombreux à réaliser que l'avenir est peut-être ailleurs»
» «Tout le monde en parle»: Jean-François Lisée enterre la hache de guerre

Le branchement à internet haute vitesse dans les régions, une promesse caquiste, doit aussi devenir une vraie priorité gouvernementale, tout comme la transition vers une économie plus verte, en tenant compte de l'impact environnemental lors des appels d'offres du gouvernement, a-t-il fait valoir, en se disant favorable à des crédits d'impôt aux PME qui commercialisent des technologies propres.

Québec devrait aussi s'assurer que les contribuables se verront rembourser les trop-perçus passés d'Hydro-Québec.

Voir aussi: Catherine Fournier envisage l'indépendance du Québec sans PQ