DIVERTISSEMENT
08/03/2019 10:11 EST | Actualisé 08/03/2019 10:21 EST

«District 31»: à quoi joue Luc Dionne?

L'auteur a pris l'habitude de choisir un moment bien précis pour partager une précieuse information avec le public...

Facebook/District 31

Une chose est très claire depuis le tout début de District 31 : Luc Dionne choisit toujours un moment précis pour partager une précieuse information avec le public, mais surtout, il choisit méticuleusement les détails qu'il se doit de garder pour lui.

Du coup, même si de nombreux téléspectateurs partagent chaque semaine leurs théories sur les diverses intrigues en cours, tout repose sur de simples spéculations et peut être totalement invalidé avec une seule réplique.

Pourquoi? Parce que Luc Dionne sait protéger ses arrières, ne laissant pas «traîner» de détails qui pourraient l'empêcher d'effectuer quand bon lui semble un virage à 180 degrés, et de nous surprendre en changeant totalement notre perception par rapport à un personnage (Yanick Dubeau, Laurent Cloutier, etc.) ou une enquête en particulier (la relation entre Christian Phaneuf et les Services secrets).

Une bonne habitude qui s'accorde d'autant plus parfaitement à l'un des principaux thèmes de cette troisième saison, devenu omniprésent au cours des dernières semaines : le mensonge (et non pas la simple quête de vérité).

Facebook/District 31

ATTENTION SPOILERS

Déjà, dans l'épisode diffusé ce lundi 4 mars, l'auteur larguait une bombe par l'entremise de Denis Larose, remettant en question la culpabilité de Christian Phaneuf dans la mort de Nadine Legrand. Ce dernier avait d'ailleurs toujours prétendu pouvoir se défendre dans ce dossier avant d'être assassiné par les Services secrets.

Puis il y a la théorie du complot édifiée par Yanick Dubeau, reprise et exposée par Me Durand à Jean Brière (à grands coups de flashbacks plus ou moins compromettants), suggérant que les découvertes aussi soudaines qu'inespérées de Patrick Bissonnette dans le dossier de la disparition de Charlène Baribeau découleraient directement du désir de Victoria Beaufort de prendre la place du premier ministre.

Des allégations évidemment fortement démenties à maintes reprises par le sergent-détective, mais force est d'admettre que cette version des faits est loin d'être dénuée de sens.

Il y a évidemment le cas de Daniel Chiasson, qui cache tant bien que mal depuis le début de la saison la vérité sur ce qui s'est réellement passé le jour de la mort de Phaneuf. Nous pouvons d'ailleurs déjà imaginer l'impact émotionnel et le fort sentiment de culpabilité auxquels il serait confronté si la preuve était faite que Christian Phaneuf n'était finalement pas le grand architecte du meurtre de Nadine.

Se méfier, mais de qui?

Luc Dionne plonge ainsi de plus en plus son public dans un climat de méfiance où il devient extrêmement difficile de croire sur parole certains personnages qui, d'un côté comme de l'autre, semblent avoir énormément de choses à cacher et d'intérêts à défendre.

Une méfiance qui s'installe également progressivement chez certains personnages, d'abord chez Bruno Gagné envers Patrick Bissonnette, puis hier chez Laurent Cloutier et Daniel Chiasson envers les Services secrets (ont-ils vraiment travaillé étroitement avec Phaneuf pour développer le fameux logiciel d'écoute électronique?).

Bref, on parle de plus en plus de coïncidences et de circonstances un peu dures à avaler... sauf pour Stéphane Pouliot, qui semble un peu trop prêt à croire tout ce qu'on lui dit par les temps qui courent.

Dans une entrevue que nous a récemment accordée le comédien Jeff Boudreault, l'interprète de Jean Brière se questionnait (à la blague?) à savoir si Luc Dionne avait vraiment une bonne idée de la direction que prendrait cette troisième saison avant d'en entamer l'écriture.

Le grand avantage de révéler des informations au compte-gouttes, c'est qu'il est facile de changer totalement le sens d'une image, d'un punch ou d'une réplique, et ce, plusieurs jours, semaines ou mois plus tard.

Et dans le dernier droit d'une saison où nous ne pouvons plus rien tenir pour acquis, l'auteur démontre de plus en plus la pertinence d'une démarche pouvant paraître aussi calculée et rigide que totalement improvisée.

District 31 est diffusée du lundi au jeudi à 19h, sur les ondes d'ICI Télé.

À voir également :