NOUVELLES
06/03/2019 16:37 EST | Actualisé 06/03/2019 16:40 EST

Michael Cohen aurait dévoilé de nouveaux documents

Ils concernent le projet de tour Trump à Moscou.

WASHINGTON — Michael Cohen, l'ancien avocat personnel du président Donald Trump, a remis mercredi au comité du renseignement de la Chambre des représentants des documents concernant un projet immobilier Trump à Moscou — un sujet sur lequel il avait menti au même comité en 2017.

Les documents ont trait à la fausse déclaration de M. Cohen, selon une personne au fait de son témoignage, qui a parlé sous couvert de l'anonymat pour discuter de la comparution à huis clos. M. Cohen était sur la colline du Capitole pour une quatrième journée de témoignage au Congrès.

Les législateurs veulent parler à M. Cohen du projet de Moscou depuis qu'il a plaidé coupable d'avoir menti au Congrès à ce sujet. M. Cohen a reconnu l'an dernier, dans son plaidoyer de culpabilité, qu'il avait induit les élus en erreur en affirmant qu'il avait abandonné le projet en janvier 2016, alors qu'il l'avait poursuivi pendant des mois, pendant que M. Trump faisait campagne pour la présidence.

Le projet de la tour Trump est l'un des nombreux projets d'intérêt alors que le comité dirigé par les démocrates enquête sur l'ingérence de la Russie dans l'élection de 2016 et essaie de déterminer si la campagne Trump était ou non impliquée; le comité se penche aussi sur les transactions financières à l'étranger de M. Trump.

À lire aussi sur le HuffPost Québec:

M. Cohen est devenu une figure incontournable des enquêtes du Congrès après s'être retourné contre son ancien patron et avoir collaboré avec le procureur spécial Robert Mueller. Il a été interrogé à huis clos par les comités du renseignement du Sénat et de la Chambre la semaine dernière. Il a rencontré pendant toute la journée de mercredi, à huis clos, le comité de la Chambre.

Il a notamment plaidé coupable l'an dernier d'avoir menti au Congrès et d'avoir violé les règles de financement électoral. Il entamera une peine de trois ans d'emprisonnement en mai. Lors de son témoignage de la semaine dernière, il a qualifié M. Trump «d'escroc, de tricheur et de raciste».