NOUVELLES
05/03/2019 16:35 EST | Actualisé 06/03/2019 08:24 EST

Michael Bloomberg ne sera pas de la présidentielle en 2020

L'ancien maire de New York a fait part de sa décision mardi.

AP Photo/John Locher

Michael Bloomberg ne briguera pas la présidence des États-Unis.

L'ancien maire de New York, l'un des hommes les plus riches du monde, a fait part de sa décision mardi, dans un éditorial publié par Bloomberg News.

«Bien qu'il n'y ait pas d'honneur plus grand que d'assumer les fonctions de président, ma plus haute obligation en tant que citoyen est d'aider le pays du mieux que je peux, maintenant. C'est ce que je ferai, y compris le lancement d'un nouvel effort appelé Beyond Carbon.»

L'homme de 77 ans renonce donc à se lancer dans une course qui compte déjà de multiples candidats démocrates.

M. Bloomberg avait déjà envisagé de partir à la conquête de la Maison-Blanche, mais à titre de candidat indépendant. Il avait rejoint le Parti démocrate l'automne dernier et tentait depuis de séduire les électeurs avec ses positions centristes.

À lire aussi sur le HuffPost Québec:

Un homme blanc âgé qui entretient des liens étroits avec Wall Street aurait toutefois possiblement peiné à rallier la base du Parti démocrate, qui recherche de plus en plus la diversité.

M. Bloomberg devrait quand même jouer un rôle extérieur actif pendant la campagne de 2020. Son équipe prépare une vaste offensive pour aider à évincer le président Donald Trump.

À voir également: