BIEN-ÊTRE
04/03/2019 12:57 EST | Actualisé 09/05/2019 19:01 EDT

Ce gars ordinaire se fait passer pour un mannequin (avec succès) à la Fashion Week de Londres

«Voici comment on a réussi à élever notre ami pas stylé au top de la Fashion Week en portant les pires accoutrements.»

Capture d'écran/ The Zac and Jay Show

«London's calling»? Vous n'avez qu'à être grand, confiant et vous fabriquer un accoutrement improbable avec n'importe quoi pour devenir mannequin influenceur. Ces youtubeurs britanniques l'ont prouvé dans une hilarante vidéo publiée à l'occasion de la Semaine de la mode londonienne.

« L'industrie de la mode est un monde très très étrange. Un monde que la plupart d'entre nous ne comprendront jamais», dit d'emblée l'un des deux vlogueurs de The Zac and Jay Show, avant de nous présenter Max, un gars qualifié de «pas à la mode» repéré dans un autre vlog.

Le trio s'est dirigé vers la chaîne de vêtements à bas prix Primark pour dénicher ce que le grand Max porterait pour se démarquer. Leur butin: les pièces les plus laides, pas chères et plus absurdes. Ils ont mis la main sur des des lunettes de sécurité, des vêtements pour fille, des sneakers ressemblant aux chaussures sportives XXL de Balenciaga, un horrible sac brillant, des boucles d'oreille, des faux cils et quelques bagues en plus de ruban adhésif. Le tout pour 40 livres, soit environ 70$ canadiens.

Il ne suffit que de quelques minutes à l'extérieur pour que plusieurs photographes s'agglutinent à Maximus Bucharest from Bucharest - son nom d'artiste - et lui disent que son look était du «génie». Pourtant, une étiquette de prix du Primark pendait encore de son pantalon.

Maximum est récidivé une seconde journée en suivant un influent blogueur mode, lui permettant de rentrer dans un défilé, et de rencontrer des célébrités, en plus de se faire photographier sans cesse, se retrouvant même sur quelques pages Instagram de fashionistas.

Ce n'est la première fois que des imposteurs s'infiltrent dans des semaines de la mode. Dans une vidéo ultra virale publiée par Vice en juin 2018, le journaliste Oobah Butler avait réussi à se faire passer pour un designer talentueux puis s'était fait inviter dans une foule d'événements exclusifs à l'occasion de la Semaine de la mode de Paris.

VOIR AUSSI :

Galerie photo 7 mannequins québécois qui se démarquent à travers le monde Voyez les images