DIVERTISSEMENT
04/03/2019 02:02 EST | Actualisé 04/03/2019 02:12 EST

«La vraie nature»: les confidences bouleversantes d'Isabelle Maréchal

«Il y avait beaucoup de violence chez moi. Mon père avait de grands excès de colère, et de la difficulté à les contrôler...»

Eric Myre Photographe via Facebook/La Vraie nature

De passage à l'émission La Vraie nature, ce dimanche 3 mars, Isabelle Maréchal s'est ouverte sur certains événements troubles de son passé comme peu d'invités l'ont fait avant elle.

L'animatrice s'est d'abord confiée sur le climat de violence qui régnait à son domicile familial lorsqu'elle était jeune, revenant plus particulièrement sur un incident traumatisant qu'elle a vécu alors qu'elle n'était âgée que de 17 ans.

«Il y avait beaucoup de violence chez moi. Mon père avait de grands excès de colère, et de la difficulté à les contrôler, a révélé la principale intéressée. Je pense qu'il était dans des affaires qu'il ne nous avait pas expliquées.

Un moment donné, deux gars sont arrivés chez nous avec des battes de baseball. Il y en a un, tout de suite, qui m'a sauté dessus, pendant que l'autre essayait de battre mon père.»

Isabelle Maréchal a ensuite raconté avoir battu son agresseur à l'aide d'un marteau, en plus de l'égratigner assez sérieusement. Elle croit également que la raison de leur visite serait liée au fait que quelqu'un aurait mis un contrat sur la tête de son père.

«Pendant trois mois, j'ai porté des cols roulés, parce que j'avais la marque du fil de téléphone avec lequel il essayait de [m'étrangler].»

«Tu vois ton père venir se réfugier vers toi, et tu te demandes comment ça se fait que ce n'est pas lui qui t'ait protégée. Je n'ai jamais parlé de ça, et sans doute que si les gens connaissaient certains pans de ma vie, peut-être qu'ils comprendraient plus qui je suis.»

Isabelle Maréchal dit d'ailleurs se considérer aujourd'hui comme une orpheline, elle qui n'a eu aucun contact avec sa mère et sa soeur depuis le décès de son père, survenu il y a neuf ans.

Une perte immense

Plus tard dans l'émission, Jean-Philippe Dion a présenté un extrait de la grande finale de la deuxième saison de Loft Story, qu'Isabelle Maréchal a animée en 2006.

Un extrait qui, subitement, a rendu l'animatrice très émotive.

«Ce que les gens ne savaient pas, c'est que j'étais enceinte, a-t-elle déclaré en larmes. Moi, je vois une fille qui était enceinte et qui a perdu son bébé le lendemain. Ça m'a pris cinq ans à m'en remettre. On le voulait tellement, on lui avait trouvé un prénom.»

Une fausse couche qui, pour elle, est directement liée au rythme de vie professionnel effréné qu'elle entretenait à l'époque.

La vraie nature est diffusée les dimanches à 21h15, sur les ondes de TVA.

À voir également :