BIEN-ÊTRE
04/03/2019 15:42 EST | Actualisé 04/03/2019 15:42 EST

Clit-moi: un jeu interactif pour démystifier le plaisir féminin

Personnalisez votre clitoris et apprenez à bien le toucher... pour combler le «fossé orgasmique»!

Office national du film
Le jeu interactif Clit-moi, développé par des étudiants du l'UQAM, dans le cadre d'un stage chapeauté par l'ONF

«Les gens peuvent dessiner un pénis en deux secondes... mais un clitoris, ils ne savent pas à quoi ça ressemble», résume Maude Fraser, étudiante en journalisme, qui a participé à la création du jeu Clit-moi.

Lancé aujourd'hui, ce jeu interactif né d'une collaboration entre l'Office national du film (ONF) et huit étudiants de l'UQAM a pour but de démystifier le plaisir féminin et de combler le «fossé orgasmique» qui existe entre les hommes et les femmes hétérosexuels. Attention, toutefois, le jeu est disponible seulement sur téléphone mobile.

En démarrant le jeu, vous pouvez voir une animation d'un clitoris conçu en pâte à modeler et filmé image par image... et il se pourrait que vous soyez surpris! Non, le clitoris n'est pas qu'une petite tête!

«Les gens pensent juste au petit bouton, ils ne savent pas à quoi ça ressemble pour vrai, un clitoris, explique Catherine Sabourin, étudiante en design graphique. Mais en fait, ça ressemble à un bonhomme: ç'a une tête, des bras et des jambes!»

LIRE AUSSI:

» BLOGUE 8 choses que les femmes ne devraient pas se sentir obligées de faire au lit

» La porno féministe en plein essor

» 7 trucs pour jouir en même temps

Maude et Catherine se rappellent d'ailleurs des réactions des gens, lorsqu'elles effectuaient des tests avec de la pâte à modeler, sur des tables, dans les couloirs de l'UQAM.

«Les gens nous demandaient ce qu'on faisait, on leur expliquait notre projet, qu'on voulait reproduire un clitoris en pâte à modeler... et ils nous disaient: ''mais pourquoi vous faites un bonhomme?''» raconte Maude.

Les étudiants ont donc repris cette image de «bonhomme» pour représenter le clitoris. Dans Clit-moi, vous pouvez personnaliser votre avatar, en le grossissant ou en le rapetissant, en y ajoutant des poils et en modifiant son petit chapeau.

Vous apprendrez ensuite différents mouvements que votre petit bonhomme apprécie, à répéter pour lui donner du plaisir (il vous le fera savoir en émettant de petits sons) et ainsi débloquer des statistiques sur le plaisir féminin. Chaque palier mène à un nouveau mouvement. Après cinq paliers, vous avez acquis assez de connaissances pour mener votre clitoris à l'orgasme! Ensuite, vous pouvez recommencer (laissez-lui d'abord le temps de récupérer un peu).

Démystifier le plaisir féminin

Clit-moi est le résultat de l'école interactive Jeunes pousses, un partenariat entre l'UQAM et l'ONF. Huit étudiants de cinq domaines différents ont travaillé ensemble à l'élaboration de ce projet qui avait comme thème de départ la métamorphose.

«On voulait métamorphoser les mythes autour de la sexualité féminine et briser les tabous, explique Maude Fraser. Une des conséquences de ce tabou est le fossé orgasmique entre les hommes et les femmes... un fossé qui pourrait être franchi si les femmes comme les hommes en apprenaient plus sur le clitoris. On ne connaît pas beaucoup de choses sur cet organe, qui est en fait le seul du corps humain à servir uniquement au plaisir.»

Le fossé dont elle parle, c'est un phénomène de plus en plus connu et documenté. Selon une étude réalisée en 2014, lors d'une première relation sexuelle entre de nouveaux partenaires, 62% des femmes hétérosexuelles parviennent à l'orgasme, contre 85% des hommes. Les femmes lesbiennes, elles, atteindraient l'orgasme à 75 %.

«La sexualité, ça s'apprend. La pénétration est encore largement dominante dans les relations hétérosexuelles, et selon une étude, seulement 18% des femmes atteignent l'orgasme de cette façon. Donc, c'est pour ça qu'on avance que, ben... ''clit-moi''! Je pense que c'est clair!» lance Maude Fraser en riant.

Les étudiants ont d'ailleurs développé le jeu exclusivement pour le téléphone mobile, pour que ce soit «intime», en tenant dans la paume de la main.

Alors, à vos téléphones, prêts... clitez!

À voir aussi: