POLITIQUE
01/03/2019 07:07 EST | Actualisé 01/03/2019 10:25 EST

Justin Trudeau procédera à un petit remaniement ministériel

Aucun député ne sera promu au sein du conseil des ministres.

Sean Kilpatrick/La Presse canadienne

Le premier ministre Justin Trudeau annoncera vendredi matin un petit remaniement ministériel afin de trouver un successeur à Jody Wilson-Raybould au ministère des Anciens Combattants.

Le cabinet du premier ministre a confirmé à la Presse canadienne la nouvelle rapportée par la CBC jeudi soir.

Aucun député ne sera promu au sein du conseil des ministres.

MISE À JOUR:Marie-Claude Bibeau passe à l'Agriculture

Mme Wilson-Raybould, qui avait été rétrogradée du ministère de la Justice à celui des Anciens Combattants lors du remaniement ministériel en janvier, a récemment démissionné du conseil des ministres. C'est le ministre de la Défense, Harjit Sajjan, qui avait hérité de ce dossier de manière temporaire.

Mercredi, l'ancienne ministre a comparu devant le comité permanent de la justice pour témoigner avoir subi des pressions du premier ministre et de ses principaux conseillers pour qu'elle mette un terme aux procédures judiciaires contre la firme SNC-Lavalin.

Elle avait notamment déclaré qu'elle était fermement convaincue qu'elle ne devait pas intervenir dans l'affaire SNC-Lavalin. Toujours lors de ce témoignage, Jody Wilson-Raybould avait affirmé qu'elle avait dit au premier ministre Trudeau de ne pas s'immiscer dans ses fonctions de procureure générale.

EN VIDÉO: l'ancien conseiller de Trudeau veut donner sa version (l'article se poursuivra après la vidéo)

Lorsque la députée conservatrice Lisa Raitt a demandé à Mme Wilson-Raybould si elle croyait avoir été limogée de sa fonction de procureure générale parce qu'elle avait dit la vérité, celle-ci a répondu qu'elle était «préoccupée» par le fait que son limogeage était dû à l'affaire SNC-Lavalin.

Jody Wilson-Raybould a été écartée du portefeuille de la Justice lors d'un remaniement ministériel le 14 janvier dernier, mais Justin Trudeau a nié que ce transfert était lié à l'affaire SNC-Lavalin.

Il a plutôt affirmé que si l'ancien président du Conseil du trésor, Scott Brison, n'avait pas démissionné, il n'y aurait pas eu de remaniement en janvier dernier, et que Jody Wilson-Raybould serait toujours à la barre du ministère de la Justice.

Lors du remaniement de janvier, le député de la circonscription de LaSalle—Émard—Verdun, David Lametti, a été nommé ministre de la Justice et Bernadette Jordan, la députée de South Shore–St. Margarets en Nouvelle-Écosse, est devenue ministre du Développement économique rural.

Jane Philpott, de l'Ontario, quant à elle, était passée des Services aux Autochtones au Conseil du Trésor, tandis que le député de St. John'sSud—Mount Pearl à Terre-Neuve-et-Labrador, Seamus O'Regan, avait délaissé le portefeuille des Anciens Combattants au profit de celui des Premières Nations.

Pour la deuxième fois en six semaines, il y aura du mouvement au sein du gouvernement Trudeau.