NOUVELLES
21/02/2019 15:59 EST | Actualisé 21/02/2019 15:59 EST

REM: Trois autres départs annulés sur la ligne de trains Deux-Montagnes

Les désagréments empirent alors que les mesures d'atténuation se font attendre.

La Presse Canadienne
En 2017, exo a remplacé la défunte Agence métropolitaine de transport (AMT) comme gestionnaire du réseau de trains de banlieue.

Les résidents de la Rive-Nord de Montréal n'ont pas fini de rager contre le transport en commun. Trois autres départs seront retirés de la ligne de trains de banlieue Deux-Montagnes et des retards sont à prévoir sur la ligne Mascouche, dans les deux cas à cause des travaux d'aménagement du Réseau express métropolitain (REM).

Selon un communiqué émis jeudi par l'organisme exo, qui gère les trains de banlieue, les deux derniers départs du vendredi soir seront annulés à partir du 25 mars. Le dernier train en direction de Deux-Montagnes partira donc à 19h17. Vers Montréal, le service s'arrêtera après le train de 17h24.

Un troisième départ, prévu en après-midi du lundi au vendredi, sera également retiré en direction de la Gare centrale.

Du côté de Mascouche, aucun départ n'est annulé. Le temps nécessaire pour se rendre d'un bout à l'autre de la ligne s'allongera toutefois de 5 minutes, en moyenne.

Ces deux lignes ont déjà subi des annulations de départs. Depuis le printemps, il n'y a plus de départs en fin de semaine sur la ligne Deux-Montagnes. Des départs ont aussi été coupés le vendredi sur la ligne Mascouche.

Gares fermées

Par ailleurs, les quais des gares Canora et Mont-Royal, utilisées par les deux lignes de trains, seront fermés ce printemps à une date encore indéterminée. Un quai intermédiaire temporaire, situé à 5 minutes de marche de chaque gare, sera construit pendant la longue fin de semaine du 18 au 20 mai.

Ces fermetures permettront au consortium NouvLR, responsable de la construction du REM, de faire les modifications nécessaires aux gares pour permettre le passage du futur train léger.

Mesures d'atténuation à venir

Ces changements sont annoncés alors que les usagers du train de banlieue réclament que les mesures de transport alternatives soient annoncées au plus vite. Dès le début de 2020, l'accès au centre-ville de ces deux lignes sera coupé et les clients ne savent toujours pas ce qui sera mis en place pour pallier cette coupure de service.

Plus tôt ce mois-ci, le ministre des Transports François Bonnardel a promis une annonce «très bientôt», selon le quotidien Métro.

Voir aussi: