BIEN-ÊTRE
21/02/2019 11:22 EST | Actualisé 21/02/2019 11:22 EST

À quatre pattes, prêts... partez: une course de bébés à Montréal!

Douze bébés s'affronteront dans cette course ludique qui vise à mettre en lumière les services du Dispensaire diététique de Montréal.

Nathalie Choquette
Parents et bébés se préparent au départ, en cette première Course des bébés, tenue en novembre 2017.

Donner la chance à tous les bébés d'avoir un bon départ dans la vie. C'est la mission du Dispensaire diététique de Montréal, et c'est aussi l'image qu'il a voulu créer en organisant... une course de bébés!

Douze bébés s'affronteront dans cette course ludique samedi, à la mi-temps d'un match de basketball féminin à l'Université McGill. Les petits athlètes, âgés entre six et douze mois, devront parcourir une distance de trois mètres, à quatre pattes.

Tout est permis, ou presque, pour les parents qui encourageront leur enfant à parcourir ce trajet. Seule restriction: ils n'ont pas le droit d'embarquer sur la piste de course!

Tous les bébés participants ont bénéficié des services du Dispensaire diététique de Montréal, lorsqu'ils étaient encore dans le ventre de leur mère et pendant leurs premiers mois de vie. Le Dispensaire, c'est un organisme communautaire de nutrition sociale qui aide les femmes enceintes vulnérables.

Nathalie Choquette
Un jeune athlète qui a participé à la première édition de la Course des bébés du Dispensaire diététique de Montréal, en novembre 2017.

«Notre vision est très large: donner la chance à chaque enfant de se développer à son plein potentiel, explique la directrice générale de l'organisme, Jackie Demers. Nous favorisons donc le développement de saines habitudes de vies, et de saines interactions au sein de la famille.»

Un des objectifs premiers de l'organisme est de réduire le nombre de bébés à faible poids à la naissance. «C'est un des premiers facteurs d'une bonne santé sur lesquels nous avons une emprise», ajoute Jackie Demers.

Elle rappelle que 9% des familles en situation de pauvreté sont à risque d'avoir un bébé de faible poids, c'est-à-dire moins 2,5 kg à la naissance.

«Avec notre approche et nos services, on arrive à réduire ce risque de 50%», précise-t-elle.

LIRE AUSSI:

» Allaiter jusqu'à deux ans: une charge ou un soulagement?

» La stratégie contre la pauvreté ne va pas assez loin, selon des experts

» Bébé ne fait pas ses nuits à un an? Pas de panique!

L'organisme offre donc les services d'un nutritionniste, entre autres, et une foule d'ateliers, qui vont de la préparation à l'accouchement, aux cours de cuisine, en passant par des conseils pour bien ficeler un budget.

Les femmes qui sont référées au Dispensaire ou qui s'y rendent d'elles-mêmes sont en situation de vulnérabilité. Elles peuvent vivre dans la pauvreté, venir d'arriver au pays ou alors vivre un contexte social difficile.

Irène Banzunga a profité de ces services, pendant sa grossesse. Comme elle vivait sa maternité seule et n'avait pas un gros revenu, une amie lui a conseillé le Dispensaire. L'organisme lui a permis d'avoir du lait pendant sa grossesse, d'avoir un suivi avec une nutritionniste et de suivre des ateliers sur la préparation à l'accouchement. Après la venue au monde du bébé, l'organisme lui a donné accès à une consultante en allaitement pour lui montrer la mise au sein, notamment.

Courtoisie
Irène Banzunga et son petit Chris-Noah

«Ça m'a beaucoup aidée. Ça m'a permis de gagner de la confiance en moi. Et rencontrer d'autres femmes qui vivaient la même situation que moi, ça m'a fait du bien, aussi. Ça m'a rassurée.»

Son petit Chris-Noah, qui a maintenant un an, est d'ailleurs en pleine forme. Il sera sur la ligne de départ, samedi après-midi.

Cette course, qui en est à sa deuxième année, vise à démontrer que l'approche de nutrition sociale qu'a développée le Dispensaire diététique de Montréal porte fruit. Quoi de mieux que douze beaux bébés en santé pour faire valoir son point, en effet!

Un trente secondes de pur bonheur, pendant lesquelles les parents sont aussi excités que les enfants, selon Jackie Demers.

«L'année passée, un bébé est resté assis à la ligne de départ pendant presque toute la course, raconte-t-elle. Finalement, il s'est décidé à partir, et comme tous les autres ont rencontré plusieurs distractions en cours de route, c'est lui qui a gagné!»

La Course de bébés du Dispensaire diététique de Montréal aura lieu le samedi 23 février, au gymnase du Centre sportif Currie de l'Université McGill, à 16h30.

À voir aussi: