DIVERTISSEMENT
19/02/2019 21:09 EST | Actualisé 23/02/2019 14:54 EST

«Unité 9»: la question qui tue

Le choc s'annonce brutal...

Facebook/Unité 9

Tout vient à point à qui sait attendre.

Ce proverbe s'applique parfaitement à la façon dont Danielle Trottier a décidé de traiter les aveux tant attendus de Marie Lamontagne (Guylaine Tremblay) à Lucie (Émilie Bibeau) en ce qui a trait à la place réelle que cette dernière occupe dans sa vie.

Si la scène fut critiquée par certains et saluée par d'autres (dont l'auteur de ces lignes), la finale de l'épisode d'Unité 9 diffusé ce mardi 19 février a démontré que l'auteure avait définitivement bien joué ses cartes en préférant la sobriété, la patience et la retenue pour aller au bout de ce drame auquel s'est greffée la maladie.

Facebook/Unité 9

ATTENTION SPOILERS

Le spectateur fut d'abord confronté à l'image d'une Lucie méconnaissable, fortement affectée par des traitements l'ayant amaigrie et fait perdre une bonne partie de sa chevelure. Le travail effectué ici par l'équipe de maquillage mérite d'ailleurs d'être applaudi.

Dans le dernier tiers de l'émission, Marie a rejoint Lucie à l'hôpital en vue de la greffe de moelle osseuse. Celle-ci fut évidemment très affectée par l'image de sa fille, plus affaiblie que jamais et n'étant pas certaine d'avoir la force nécessaire pour aller au bout du combat de sa vie.

La mise en scène d'une grande sensibilité de Jean-Philippe Duval durant cette séquence très émotive a également retenu l'attention.

Alternant entre des gros plans du visage de Lucie et des plans plus larges de sa silhouette déformée par le rideau entourant son lit d'hôpital, Duval a d'abord créé une barrière physique entre Marie et Lucie, avant de la faire totalement disparaître lorsque Marie a pu finalement rejoindre sa fille à son chevet.

Marie ne pourrait alors plus reculer.

Dans les derniers instants de l'épisode, Lucie a posé la question qui tue, demandant à sa mère de lui parler de son père, elle qui n'avait visiblement pas compris, en raison de la maladie et du choc émotif initial, qu'elles avaient le même géniteur.

Après avoir été pressée par les circonstances de tout avouer à sa fille pour la convaincre de se battre pour sa vie, Marie se retrouve de nouveau dans l'impasse, devant jongler avec des informations qui, plus que jamais, pourraient anéantir Lucie.

Danielle Trottier a ainsi non seulement réussi à renforcer son drame au moment opportun sans donner l'impression d'étirer la sauce, mais aussi à lui conférer un tout autre niveau de complexité, confrontant une fois de plus son personnage principal aux possibles conséquences d'avoir caché la vérité beaucoup trop longtemps.

Unité 9 est diffusée les mardis à 20 h, sur les ondes d'ICI Télé.

À voir également :