DIVERTISSEMENT
19/02/2019 12:38 EST | Actualisé 19/02/2019 12:38 EST

Marie-Mai réplique aux critiques et célèbre son succès

«Avec le temps on s’habitue même à se faire piler sur le coeur à coup de fausses impressions et de mauvaise foi...»

Paméla Lajeunesse

Si certaines critiques du nouveau spectacle de Marie-Mai n'ont pas été très élogieuses, lui reprochant notamment d'être trop centré sur sa tête d'affiche, la principale intéressée a tout de même pris le temps de célébrer son succès à la suite du début de sa plus récente tournée par l'entremise d'un long message partagé sur ses réseaux sociaux.

Marie-Mai a d'abord qualifié ce nouveau spectacle, suivant l'album Elle et moi paru en novembre dernier, de «plus beau risque de sa vie».

«Ensemble, on a relevé l'impossible. Un show spectaculaire. Quand je revois ces images, je vois le travail acharné des créateurs, de ceux qui ont surpassé nos restrictions budgétaires pour offrir une expérience hors du commun», s'est-elle félicitée.

Flattée d'être comparée à des artistes de la trempe de Taylor Swift, Ariana Grande et Madonna, même si elle dit ne pas être «(encore) une star internationale», Marie-Mai poursuit en disant être fière d'avoir pu mettre sur pied un spectacle de chansons originales d'une telle envergure, «comme il n'en existe pas d'autre» au Québec.

La star a ensuite tenu à répondre à ses détracteurs.

«On vit dans une époque où décortiquer quelqu'un de la tête au pied, remettre en question ses valeurs, son talent, ses choix, c'est du everyday small talk. Avec le temps, on s'habitue même à se faire piler sur le coeur à coup de fausses impressions et de mauvaise foi», a-t-elle lancé.

«Dans ce monde-là, moi, je veux vous donner de l'extraordinaire. Je veux vous faire passer des soirées magiques [...] Je célèbre le succès et le fais briller de mille feux, parce que je sais ce que ça m'a pris pour m'y rendre. Entre autres, ça me prenait vous», conclut-elle, inébranlable.

La tournée Elle et moi transportera Marie-Mai aux quatre coins du Québec jusqu'au mois de mai 2020.

À voir également :