NOUVELLES
15/02/2019 08:35 EST | Actualisé 15/02/2019 14:37 EST

Une fille de 11 ans faisant l'objet d'une alerte Amber a été trouvée morte à Brampton

Son père a été arrêté dans la nuit de vendredi.

Une jeune fille de 11 ans a été trouvée morte dans une résidence de Brampton, dans la région de Toronto, après avoir fait l'objet d'une alerte Amber jeudi soir.

La Police régionale de Peel ajoute que son père, Roopesh Rajkumar, a été arrêté dans la nuit de vendredi par la Police provinciale de l'Ontario à Orillia, à environ 130 kilomètres au nord de la métropole.

L'alerte Amber a été émise à 23h, quelques heures après que le suspect âgé de 41 ans ait négligé de ramener sa fille à sa mère. La police a alors affirmé que le suspect avait mentionné qu'il s'en prendrait à sa fille et à lui-même.

Roopesh Rajkumar sera accusé de meurtre au premier degré. Le suspect était soigné vendredi dans un centre de traumatologie.

La petite Riya était en cinquième année dans une école de Mississauga, en Ontario. La jeune fille, dont c'était l'anniversaire de naissance jeudi, était partie avec son père vers 15 h. La mère a alerté les autorités vers 18 h 30 lorsque sa fille n'est pas revenue à l'heure dite.

La victime ne vivait que sporadiquement avec son père.

Des citoyens se plaignent

L'alerte Amber a été envoyée tard jeudi soir, si bien qu'elle a réveillé plusieurs citoyens lorsqu'ils l'ont reçue sur leur cellulaire.

Plusieurs d'entre eux ont cru bon de composer le 911 ou d'envoyer un courriel à la police après la réception de cette alerte qui visait à retrouver la petite fille pour se plaindre que l'alerte les avait sortis de leur sommeil.

Disant comprendre que cela peut déranger certaines personnes, la police régionale de Peel a toutefois rappelé l'importance de l'alerte.

«On parle ici d'un enfant qui était recherché et dans ce cas, l'enfant a été retrouvé sans vie», a souligné une porte-parole de la police régionale de Peel.