DIVERTISSEMENT
14/02/2019 09:39 EST | Actualisé 14/02/2019 09:39 EST

C'est bel et bien la fin pour MusiquePlus

Ce n'était plus qu'une question de temps...

MusiquePlus

Malgré les multiples tentatives de relance du Groupe V Média, la chaîne MusiquePlus cessera prochainement ses activités, après 33 années d'existence.

Une annonce qui sonne le glas des dernières émissions originales du réseau, comme OD+ En direct et Buzz.

Groupe V Média compte également se départir du mythique studio situé au coin des rues De Bleury et Sainte-Catherine, au centre-ville de Montréal.

«MusiquePlus est l'une des marques médias les plus connues au Québec, a expliqué Dimitri Gourdin, dans des propos relevés par le Journal de Montréal. Les gens y sont encore attachés, mais c'est un attachement de nostalgie. C'est ce qu'on a constaté en menant des études.»

Dimitri Gourdin dit néanmoins considérer d'autres options qui permettrait à MusiquePlus de poursuivre ses activités ailleurs qu'à la télévision.

C'est évidemment la fin d'une époque pour plusieurs téléspectateurs québécois ayant grandi avec la chaîne durant les années 1980 et 1990, et découvert nombre d'artistes et de courants musicaux grâce aux VJs du réseau.

MusiquePlus a d'ailleurs largement contribué à lancer les carrières d'animateurs et animatrices aujourd'hui réputés comme Véronique Cloutier, Anne-Marie Withenshaw, Claude Rajotte, Denis Talbot, Sonia Benezra, Rebecca Makonnen, Mike Gauthier et Geneviève Borne, pour ne nommer que ceux-ci.

Tout n'est pas négatif

Groupe V Média avait tout de même d'excellentes nouvelles à partager concernant la chaîne Max (anciennement MusiMax), qui a enregistré une hausse de 75 % de ses parts de marché, se classant désormais troisième parmi les chaînes spécialisées, devant sa principale concurrente Séries+.

La programmation regroupant séries américaines, comédies, films à succès hollywoodiens et une abondance de films de Noël quétaines à souhait durant la période des Fêtes a visiblement trouvé son public.

Le temps d'écoute moyen hebdomadaire des téléspectateurs est d'ailleurs passé de 32 minutes en 2013 à 2 heures 40 minutes en 2018. De plus, 85% de l'écoute de MAX se fait en direct. Ce qui n'est pas négligeable.

À voir également :