NOUVELLES
09/02/2019 13:52 EST | Actualisé 10/02/2019 09:49 EST

Apple payera l'ado qui a découvert le bogue sur Facetime

Il recevra de l'argent ainsi qu'une bourse d'études.

Apple paiera un adolescent de l'Arizona qui a révélé une faille de sécurité majeure sur ses appareils le mois dernier.

Selon le Washington Post, la famille de Grant Thompson, 14 ans, sera récompensée en argent en plus d'obtenir une bourse pour son éducation en tant que remerciement pour sa découverte d'un bogue permettant à l'utilisateur d'entendre, et même de voir, son correspondant sur un iPhone avant même qu'il n'ait décroché, soulevant des craintes sur la confidentialité des données.

Thompson s'est rendu compte du problème par accident lorsqu'il a créé un appel de groupe avec ses amis. Il a alors été capable d'écouter le premier individu qu'il a appelé malgré le fait que ce dernier n'avait pas répondu à son téléphone. Le bogue permettait aussi aux appelants de voir à travers la caméra avant de l'appareil, signifiant qu'on pouvait alors espionner l'audio et le visuel.

Jeudi, Apple a une mise à jour permettant de fixer le problème.

On ne sait toutefois pas la valeur de la récompense que recevra l'ado, Apple a auparavant offert à des experts 25 000 à 200 000 $ pour avoir trouvé des failles de sécurité, selon une enquête de CNBC datant de 2016. L'initiative fait partie d'une vague de «programmes de prime au bogue» dans lesquels des grandes compagnies technologiques paient des pirates informatiques éthiques pour qu'ils tentent de trouver les failles de sécurité pour identifier les problèmes et ainsi mieux sécuriser leurs produits.

Cette même année, Uber a lancé un prix pouvant atteindre 10 000 $ pour des pirates qui découvriraient des failles dans son logiciel. La même chose s'est aussi faite chez Google et Facebook.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l'anglais.