BIEN-ÊTRE
07/02/2019 09:17 EST | Actualisé 07/02/2019 09:19 EST

Gucci accusée de «blackface» et de racisme

La griffe a retiré le modèle de la vente et s'est excusée.

La maison de couture italienne Gucci est dans l'eau chaude. La griffe a dû retirer un chandail de la vente qui a créé la polémique. Le modèle noir qui remonte sur le visage et dessine une grosse bouche rouge a été taxé de représentation caricaturale et raciste des personnes noires.

Un faux pas de la maison italienne que vous pouvez constater ci-dessous

Is deze coltrui racistisch of niet? De @gucci-trui zou een ode aan de klassieke skibivakmuts moeten zijn, maar doet veel mensen op social media denken aan blackface. "Deze overdreven rode lippen en een letterlijk zwart gezicht. Dit is echt blackface. Dit is walgelijk", zei iemand op social media. Veel mensen riepen op om niets meer van Gucci te kopen. Gucci negeerde de kritiek niet en kwam vanochtend met een verklaring. "We bieden onze excuses aan voor de ophef die is ontstaan rondom de wollen trui. We zien diversiteit als een fundamentele waarde die we handhaven, respecteren en meenemen bij elke beslissing die we maken", schreef het modemerk op social media. De trui van $890 is niet meer te koop. #gucci #trui #blackface #racisme #mode #coltrui

A post shared by NOS (@nos) on

De nombreux témoignages témoignent de cette colère, en voici deux.

«Joyeux mois des noirs à tous.»

«Pourquoi ne l'ont-ils juste pas fait raciste?»

La griffe a retiré le modèle de la vente et s'est excusée, voici le message en question.

«Nous considérons la diversité comme une valeur fondamentale qui doit être soutenue et respectée, et à l'origine de toutes les décisions que nous prenons. Nous nous soucions de développer la diversité à travers notre entreprise, et nous considérons cet incident comme une importante leçon donnée à l'équipe Gucci et au-delà.»