BIEN-ÊTRE
06/02/2019 11:48 EST | Actualisé 06/02/2019 11:59 EST

Gwyneth Paltrow et son empire Goop partent à l'assaut de Netflix

«Oeufs vaginaux», lavements à base de café et autres traitements douteux envahiront vos écrans.

Ian Gavan via Getty Images

Préparez-vous, Goop s'en vient sur vos écrans.

L'entreprise de bien-être de l'actrice Gwyneth Paltrow a signé un contrat avec Netflix, selon ce que rapporte le magazine américain Variety. La compagnie lancera à l'automne une série documentaire qui proposera des épisodes de 30 minutes, animés par Gwyneth Paltrow et la chef de contenu du site web, Elise Loehnen.

L'émission présentera aussi des médecins, des chercheurs et des experts qui se pencheront sur des «problèmes reliés au bien-être physique et spirituel».

«Gwyneth est une personne très visuelle, très tactile. La qualité de ce que nous produisons est très importante pour elle, a expliqué Elise Loehnen à Variety. Elle cherche toujours de nouvelles zones à défricher, que ce soit développer des produits physiques ou du contenu. Avec cette émission, son principal intérêt est de démontrer que nous sommes uniques tout en étant nous-mêmes, et que nous pouvons faire des choses révolutionnaires.»

LIRE AUSSI:

» Gwyneth Paltrow propose une nouvelle idée dangereuse

» Gwyneth Paltrow conseille de vous mettre un œuf dans le vagin

» Gwyneth Paltrow partage ses conseils sur la sodomie sur son site

La marque a en effet été assez «révolutionnaire» dans le passé, mais pas nécessairement dans le bon sens du terme. En septembre, Goop a dû payer une amende de 145 000 $US (environ 190 000 $CAN) pour publicité mensongère. Parce que, tout compte fait, dépenser près de 100$ pour un oeuf de jade et l'insérer dans votre vagin ne rééquilibre pas vos hormones, ne régule pas votre cycle menstruel et n'assure pas un meilleur contrôle de votre vessie.

Emma McIntyre via Getty Images
La chef de contenu du site Goop, Elise Loehnen, et l'actrice Gwyneth Paltrow, au Sommet de la santé Goop, en juin dernier

En fait, puisque le jade est poreux, cela pourrait causer des infections vaginales, et même le syndrome du choc toxique, soulève la gynécologue canadienne Jen Gunther sur son blogue. En dépit de la poursuite, le fameux oeuf de jade est toujours en vente sur le site de Goop.

Jen Gunter, qui s'est donné comme mission de déboulonner les conseils médicaux de Goop, a d'ailleurs elle aussi annoncé qu'elle travaillait sur une émission de télévision. Selon ce qu'elle a publié sur Twitter, la première saison a déjà été tournée et est présentement en montage, mais elle a précisé qu'elle ne pouvait pas en dire plus pour le moment.

«Ce sera intéressant de voir ce qui intéressera le plus les gens: l'authenticité en santé ou la santé aspirationnelle?» a-t-elle écrit.

Effectuer des lavements intestinaux avec du café, se faire piquer par des abeilles pour réduire l'inflammation, ou nettoyer son vagin avec de la vapeur d'armoise... voilà quelques-uns des autres conseils de santé douteux que propose Goop.

Et, on ne voudrait pas avoir l'air de s'acharner, mais on se demande si les «experts» qui ont précédemment été cités par Goop seront présents dans cette nouvelle émission. On pense par exemple à ce «coach d'intimité spirituelle» qui proposait une cérémonie à l'aide d'un serpent sacré pour obtenir du sexe plus satisfaisant. Ou encore au naturopathe homéopathique qui se disait «médecin», alors qu'il n'avait jamais assisté à un seul cours de médecine, et qui vantait les mérites d'une diète au lait de chèvre cru pour éliminer les parasites (en fait, le lait de chèvre non pasteurisé peut causer des parasites dans certains cas).

Gwyneth Paltrow a aussi vanté les talents d'un «medium médical», qui utilise «son don» pour «lire» les conditions médicales des gens et leur conseiller des traitements pour qu'ils retrouvent la santé. Il se proclame aussi comme l'instigateur «Global Celery Juice Movement».

Ernesto Distefano via Getty Images
Theda Phoenix donne une session de «Sound Healing» au «In Goop Health summer» à Vancouver, en octobre

Goop répond visiblement à un besoin: celui d'une catégorie nébuleuse de «bien-être». L'entreprise vaut maintenant près de 330 millions $US. En plus de son site web et de ses produits, Goop comprend aussi une baladodiffusion, plusieurs livres de cuisine et des sommets internationaux de bien-être. L'entreprise prévoit également produire deux nouvelles baladodiffusions, une en partenariat avec Delta Air Lines et l'autre avec le directeur Beauté de Goop, Jean Godfrey-June.

L'article de Variety souligne également que la production du magazine Goop, publié quatre fois par année, sera interrompue le temps de cette nouvelle émission de télé. Vous savez peut-être déjà que ce magazine devait à l'origine être publié par le groupe américain Condé Nast, mais que ce dernier a laissé tomber le projet, parce que Goop refusait d'embaucher un vérificateur de faits («fact-checker»).

«Nous ne faisons jamais d'affirmations», avait répondu Gwyneth Paltrow au magazine du New York Times, questionnée à propos de ce refus.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Canada a été traduit de l'anglais.

À voir aussi: