POLITIQUE
04/02/2019 16:07 EST | Actualisé 04/02/2019 17:13 EST

Le Parti québécois minimise des révélations sur un bilan de campagne

Un rapport dit que l'ancien chef Jean-François Lisée et sa garde rapprochée dirigeaient tout.

PC/Jacques Boissinot
Pascal Bérubé.

QUÉBEC — Le Parti québécois (PQ) minimise l'importance d'un bilan de campagne dont des extraits ont circulé dans les médias.

On y apprend notamment que l'ancien chef Jean-François Lisée ainsi que sa garde rapprochée dirigeaient tout, tandis que son équipe et celle du parti n'étaient pas au diapason, selon ce que rapporte le réseau TVA.

En conférence de presse lundi en marge d'une réunion des élus péquistes, le chef intérimaire Pascal Bérubé a affirmé qu'il n'y a pas de rapport unique, mais des présentations sectorielles. Il ne savait pas non plus qui avait écrit le rapport dont on faisait mention.

"Les propositions en public, les bilans en privé", a-t-il répété dans le hall de l'Assemblée nationale, sans prononcer toutefois aucun démenti.

Lors d'une rencontre avec les médias il y a deux semaines après une réunion du caucus des députés, M. Bérubé avait d'abord dit qu'il n'y avait pas de document écrit faisant le bilan de la campagne.

"Il n'y a pas un rapport unique, il y a des présentations, des bilans sectoriels" comme ceux qui ont été faits lors d'un post-mortem lors d'une rencontre à Montréal après la campagne.

À l'interne, un responsable péquiste a indiqué que ce "n'est pas le rapport de tout le parti" et que ce n'est "rien d'officiel".