NOUVELLES
03/02/2019 14:15 EST | Actualisé 03/02/2019 14:17 EST

Un youtubeur plaide coupable à une accusation de pornographie juvénile

Le chanteur de 26 ans a admis avoir encouragé des adolescentes à lui envoyer des vidéos sexuellement explicites.

Le youtubeur Austin Jones fait face à au moins cinq ans de prison après avoir plaidé coupable à un chef d'accusation de pornographie juvénile vendredi, selon le Chicago Tribune.

L'homme de 26 ans, qui a été accusé de deux chefs de production de pornographie juvénile en 2017, a été libéré sous caution après être passé devant le juge John Lee dans un palais de justice de Chicago.

Alors que les procureurs ont argué que Jones devrait être gardé derrière les barreaux en attendant sa sentence en mai, le juge Lee a plutôt permis sa remise en liberté pour qu'il puisse continuer à obtenir une aide psychiatrique.

Dans un accord de plaidoyer de 27 pages cité par Associated Press, Jones a admis avoir encouragé six filles âgées de 14 et 15 ans à lui envoyer des vidéos sexuellement explicites d'elles-mêmes entre 2010 et 2017.

Le musicien, qui a conquis un public adolescent considérable grâce à ses reprises de succès pop et à ses chansons originales qui ont récolté des millions de vues, a utilisé sa popularité pour manipuler les filles, selon le Tribune.

Dans un des cas, Jones a dit à une fille de 14 ans qu'elle était «si chanceuse» d'obtenir son attention, lui demande d'enlever ses sous-vêtements pour «prouver que tes ma plus grande fan», selon une plainte criminelle citée par le journal.

En 2015, il a fait face à des allégations d'abus quand il a été accusé de demander à ses fans féminines de lui envoyer des vidéos d'elles pratiquant le twerking. Il s'est plus tard excusé dans une vidéo sur YouTube, expliquant qu'il n'y avait pas de vidéo de nues ou de contacts physiques.

Avec la représentation sur la peine prévue le 3 mai, Jones fait face à une peine minimale de cinq ans de prison avec un maximum de 20 ans.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l'anglais.