NOUVELLES
02/02/2019 14:34 EST | Actualisé 02/02/2019 14:40 EST

Faites attention à «La Guich»

Ce stratagème frauduleux prend les jeunes pour cible.

PC/Ryan Remiorz

QUÉBEC — Des corps policiers québécois mettent la population en garde contre un stratagème frauduleux, surnommé «la Guich», qui prend les jeunes pour cible.

L'escroquerie consiste à convaincre un jeune de «prêter» son compte bancaire pour le dépôt d'une somme obtenue frauduleusement. La victime doit ensuite retirer l'argent par elle-même en échange d'une compensation financière.

Cyndi Paré, agente aux communications du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), affirme que ce phénomène n'est pas nouveau, mais qu'il prend actuellement de l'ampleur.

Le SPVQ avait d'abord lancé une enquête sur «la Guich» en 2017, en collaboration avec la Gendarmerie royale du Canada, et celle-ci avait mené à quatre arrestations.

Les policiers font maintenant appel à la vigilance des parents, car les jeunes qui mordent à l'appât se retrouvent impliqués dans la fraude et s'exposent donc à des poursuites civiles et criminelles, sans compter leur imputabilité vis-à-vis leur institution financière.

À lire aussi sur le HuffPost Québec:

«Les conséquences sont majeures et évidemment beaucoup plus graves que la compensation promise», prévient Cyndi Paré.

«Le bon vieux truc d'être très, très près de son jeune et de parler avec lui, ça semble banal, mais ça peut éclaircir certaines situations parfois», conseille-t-elle.

Elle invite également les parents à rester alertes quant aux fréquentations et aux dépenses de leurs enfants, qui peuvent se faire approcher tant sur les médias sociaux que dans des lieux publics — et même par l'entremise d'amis qui leur feraient miroiter la possibilité de gagner de l'argent rapidement et sans risque.