DIVERTISSEMENT
01/02/2019 15:41 EST | Actualisé 04/02/2019 08:30 EST

Rencontre avec le «Spielberg du porno»

«Ce que je fais, c’est de l’art.»

Le réalisateur et producteur de films pour adultes, Greg Lansky, entouré de plusieurs actrices des studios Vixen, Tushy et Blacked
Vixen
Le réalisateur et producteur de films pour adultes, Greg Lansky, entouré de plusieurs actrices des studios Vixen, Tushy et Blacked

Quand il a posé ses valises à Los Angeles en 2005, Greg Lansky avait tout juste quelques centaines de dollars en poche, et déjà la ferme intention de s'imposer dans le monde du divertissement pour adultes. Aujourd'hui, le français qui a lancé les sites Vixen, Blacked et Tushy est à la tête d'un véritable empire et balade les filles les plus hots de l'industrie en yacht ou en hélicoptère pour des séances photos à 40 000 dollars.

Luxe et décadence

Dans le milieu du X, où les budgets se sont réduits comme peau de chagrin depuis la prise de pouvoir des Pornhub, xHamster et autres tubes pornographiques, Greg Lansky avance à contre-courant. Le trentenaire à la barbe fournie ne regarde pas à la dépense pour produire du contenu de qualité et offrir à ses actrices fétiches des escarpins Louboutin.

«Le luxe et la grandeur, c'est ma façon de surprendre les gens», explique le réalisateur-producteur au HuffPost Québec, confortablement installé dans sa suite du Hard Rock Hotel & Casino de Las Vegas, juste avant les AVN Awards, les Oscars du porno.

«Le monde du X fascine les gens, mais personne ne veut être associé au X. Moi, je veux changer ça en amenant les gens à remettre en question les idées préconçues qu'ils peuvent avoir sur le X. Ça va me prendre le temps que ça va me prendre. Mais je vais le faire.»

Ma mission aujourd'hui, c'est de me battre pour que mes actrices puissent obtenir l'amour et la reconnaissance qu'elles méritent.

Présenté par certains comme le «Spielberg du porno» pour son désir irrépressible de faire du X une superproduction «hollywoodienne», Lansky a déjà vu ses efforts récompensés aux AVN Awards, en étant couronné réalisateur de l'année à trois reprises: en 2016, en 2017 et en 2018.

LIRE AUSSI:
» La porno féministe en plein essor
» Les recherches les plus bizarres des Canadiens sur le site porno Brazzers
» Cette liste des 10 meilleurs films porno est... particulière

«Je ne cherche pas de reconnaissance personnelle, assure pourtant l'intéressé. Quand j'ai commencé dans le X, je pensais que ce que je voulais, c'était la reconnaissance et l'argent, ou être entouré de jolies filles. C'est toujours agréable, bien évidemment. Mais ma mission aujourd'hui, c'est de me battre pour que mes actrices puissent obtenir l'amour et la reconnaissance qu'elles méritent. On met sur un piédestal des artistes qui chantent ou qui dansent, mais on traite les performers du X comme des citoyens de seconde zone. Ma bataille, c'est de changer ça.»

Menacé de mort par les suprémacistes blancs

C'est en juin 2014 que Lansky a lancé son premier site payant, Blacked, entièrement dédié au sexe interracial. Des vidéos mettant en scène des femmes blanches en pleine débauche avec des hommes noirs, qui ont valu au réalisateur de s'attirer l'hostilité de suprémacistes blancs appelant sur les réseaux sociaux à lui «mettre une balle dans la tête.»

«Je reçois encore des menaces de mort tous les jours, confie t-il. Le sexe interracial a du mal à être accepté. Pour certaines personnes, c'est sûrement tabou. Mais ce n'est pas grave. On a tellement de fans à côté de ça qui nous aiment et nous soutiennent. Je préfère me concentrer là-dessus.»

Parmi ces soutiens, Greg Lansky peut compter sur un certain Kanye West, le rappeur de Chicago grand amateur de porno, qui a avoué chez Jimmy Kimmel que Blacked était, de loin, son site préféré. Ces paroles n'ont pas échappé au français, qui a sauté sur l'occasion pour proposer au mari de Kim Kardashian de réaliser lui-même une scène pour Blacked. «Ça ne s'est pas fait encore parce qu'il est trop occupé, mais on est devenus très bons copains, précise Lansky. On partage la même vision du X. Lui aussi voit le porno comme quelque chose d'artistique.»

L'art du sexe anal

Depuis la création de Blacked, l'entrepreneur-réalisateur aux chemises Versace a lancé avec succès deux autres plateformes: Vixen, du porno sophistiqué et stylisé mettant en vedette des actrices au physique de mannequin, et Tushy, qui s'est donné pour objectif de montrer le sexe anal sous son meilleur jour. «Ce que je fais, c'est de l'art», aime ainsi rappeler Lansky.

Teanna Trump est aussi de cet avis. Après un passage par la case prison pour possession de drogue, l'actrice américaine a récemment rejoint l'écurie des «Vixen Angels» et ne tarit pas d'éloges envers Lansky.

Blacked
Les actrices Teanna Trump et Vicki Chase

«Quand je tourne avec lui, j'ai plus l'impression de faire l'amour, de me concentrer sur la beauté de l'acte sexuel. Je n'ai pas du tout le sentiment de faire du porno», glisse Teanna Trump, qui n'a aucun lien avec l'actuel pensionnaire de la Maison-Blanche (si ce n'est une tendance à briser l'Internet à chacun de ses tweets).

La Cardi B du X

«Teanna est, à elle seule, la raison pour laquelle j'ai fondé Vixen. Je la vois comme la Cardi B du divertissement pour adultes. Elle a énormément de personnalité et de charisme. Elle ne se contente pas d'être une actrice X. Elle touche beaucoup de monde, au-delà même de cette industrie», complimente Lansky, qui n'écarte pas la possibilité de se lancer prochainement dans le mainstream, afin de produire du contenu pour des plateformes destinées à un plus grand public.

«Pour l'instant, ce qui m'intéresse, c'est surtout de continuer à faire grandir mon entreprise, dit-il. On a déjà plus de 110 personnes qui travaillent pour nous dans trois pays différents.»

Outre ses bureaux à Studio City, son QG en Californie, le français a étendu son empire jusqu'à Barcelone en Espagne, et chez nous, à Montréal, où est basée son équipe marketing. De fait, la métropole n'est pas totalement étrangère à la «success story» de Greg Lansky. Cette année, aux AVN Awards, son équipe montréalaise a d'ailleurs remporté le prix de la meilleure campagne marketing, contribuant à la fructueuse récolte de 13 statuettes obtenues par les studios Vixen, Tushy et Blacked.

En vidéo : Cardi B s'associe aux AVN Awards