POLITIQUE
01/02/2019 17:14 EST | Actualisé 01/02/2019 17:14 EST

Pierre Arcand dit vouloir encourager les débats internes au PLQ

La proposition de Marwah Rizqy de s’excuser pour les années d’austérité a soulevé un tollé au sein du parti.

La Presse canadienne
Marwah Rizqy est toujours en réflexion pour se lancer dans la course à la direction du PLQ.

QUÉBEC - Le chef libéral par intérim, Pierre Arcand, a voulu minimiser le tollé à l'interne généré par une proposition de sa députée Marwah Rizqy qui visait à redorer l'image du parti auprès des Québécois après une débâcle historique.

«On a souvent reproché à notre formation politique de ne pas avoir suffisamment de débats à l'interne. Alors là, maintenant qu'on en a sur certaines questions, j'espère qu'on ne se le fera pas reprocher», a ironisé M. Arcand.

Mme Rizqy a reconnu jeudi soir être l'instigatrice de cette ébauche de lettre, dévoilée par le Journal de Québec, qui circulait à l'interne. L'objectif? Que le Parti libéral du Québec (PLQ) s'excuse pour être allé «trop loin, trop rapidement pour revenir à l'équilibre budgétaire».

LIRE AUSSI:

» Lanceur d'alerte congédié: le PLQ demande une enquête du Protecteur du citoyen

«On dirait que j'ai causé un petit tumulte parce que j'ai des idées, je parle, je réfléchis et je communique en plus avec mes collègues», reconnait la principale intéressée, qui avait d'abord soulevé l'idée peu avant Noël.

«Vous connaissez mon nom, c'est Rizqy. Donc, je prends des risques. Oui, j'assume mes propos», a ajouté la nouvelle députée de Saint-Laurent, qui dit s'être ralliée à l'opinion de son chef et de l'ensemble du caucus depuis.

M. Arcand se défend d'avoir réagi trop fortement à cette émission d'idée en déclenchant une «enquête interne» à la suite de l'article du Journal.

«Je pense qu'on en a un peu exagéré l'importance», s'est-il avancé, avant de dire que «les gens ont le droit d'exprimer des positions».

«Il y a des gens qui ont des opinions qui ne sont pas nécessairement partagées par l'ensemble (du caucus), mais c'est correct, a-t-il dit. On a eu des discussions et il y aura d'autres débats à l'interne, ne vous inquiétez pas.»

Mme Rizqy est toujours en réflexion quant à sa possible candidature pour la course à la direction du PLQ.

Voir aussi: