NOUVELLES
28/01/2019 17:02 EST | Actualisé 28/01/2019 17:05 EST

Télécoms: les compagnies canadiennes ont les revenus par gigaoctet les plus hauts au monde

Et de beaucoup.

Caiaimage/TomMerton via Getty Images

Vous n'aviez probablement pas besoin de vous le faire rappeler, le phénomène étant rapporté depuis des années. Mais voilà une autre étude qui montre cette fois que les compagnies canadiennes sont celles qui ont les plus gros revenus, loin devant la majorité de la trentaine de pays étudiés.

La firme tefficient a publié le 17 janvier dernier une vaste étude comparative sur les services de données mobiles concernant 39 pays, certains en voie de développement et d'autres industrialisés.

Parmi les données recueillies, on observe une nouvelle fois que le Canada est au bout du spectre lorsque vient le temps de comparer les revenus totaux de services mobiles par gigaoctet (Go) versus le nombre de GB utilisé par carte SIM par mois.

Dans le graphique ci-dessous, on observe que ce sont les fournisseurs canadiens qui empochent le plus de revenus par Go, soit 27 euros (environ 40 $), alors que les Canadiens consomment un maigre 2 Go de données par mois. À l'autre bout du spectre, on peut observer que les Finlandais sont de grands consommateurs (14 Go par mois) mais que les compagnies qui les desservent ne reçoivent qu'un euro (1,51 $) par Go.

Ce revenu par Go est environ 70 fois plus qu'en Inde et 23 fois plus qu'en Finlande. «Et conséquemment, l'utilisation des données mobiles [au Canada] est en bas de la moyenne», note l'étude.

À noter que les gros cercles représentent les données obtenues par tefficient pour la première moitié de 2018, alors que les plus petits représentent les données pour l'année 2017, dont le Canada.

tefficient
télécoms (tefficient)

tefficient fait ressortir que son analyse évalue ce que l'industrie des télécoms facture de facto aux utilisateurs, et non pas quelle est la meilleure offre sur le marché en ce moment. La firme indique également que la plupart des utilisateurs sont sur de vieux forfaits parce qu'ils y sont liés par contrat, ou encore parce qu'ils ne se sont pas donné la peine de trouver le meilleur forfait.

L'étude note aussi que le CRTC a été le dernier organisme public sur les 39 pays à publier les données de 2017 publiquement, en décembre 2018.