DIVERTISSEMENT
28/01/2019 18:06 EST | Actualisé 28/01/2019 18:17 EST

L'acteur qui joue «El Chapo» dans «Narcos» fait une apparition au procès

«En tant qu'acteur, mon but est de donner de la véracité à mon personnage.»

AP Photo/Seth Wenig

L'acteur qui joue "El Chapo" dans la série "Narcos" sur Netflix a fait une apparition inattendue au procès du narcotrafiquant mexicain lundi à New York, afin de mieux cerner son personnage.

L'acteur mexicain Alejandro Edda, 34 ans, qui interprète Joaquin Guzman alias "El Chapo" dans la série à succès "Narcos", diffusée sur Netflix, a été présenté par un journaliste à l'avocat d'"El Chapo" et à l'accusé lui-même, à son arrivée au tribunal fédéral de Brooklyn où se déroule le procès.

"El Chapo" lui a fait un grand sourire. Alejandro Edda a également salué la femme du narcotrafiquant, Emma Coronel, qui assiste quasi-quotidiennement au procès.

Susana Gonzalez/Bloomberg via Getty Images
Le trafiquant de drogues Joaquin «El Chapo» Guzman sous escorte policière le 22 février 2014 à Mexico.

"En tant qu'acteur, mon but est de donner de la véracité à mon personnage", a expliqué M. Edda aux journalistes. "Je suis venu étudier un homme qui, d'une certaine manière, est comme un mythe, une légende", a-t-il ajouté, précisant que voir "El Chapo" en chair et en os l'avait rendu "nerveux".

Il a confié avoir des "sentiments contradictoires" envers "El Chapo", 61 ans, et son procès.

"En tant qu'acteur, j'enquête sur un être humain. J'observe ses manières, son regard, comment il se touche le visage", a-t-il confié. "Humainement c'est fort, c'est triste, on sent toute la puissance des Etats-Unis contre une seule personne".

"Mais en tant que Mexicain, ce monsieur doit payer pour ses crimes. Il y a beaucoup de gens, des milliers, qui sont morts à cause du narcotrafic", a ajouté M. Edda, en se demandant néanmoins si "El Chapo" n'était pas "une marionnette" dans tout ça.

Joaquin Guzman est accusé d'avoir co-dirigé le cartel de Sinaloa, responsable d'avoir exporté plus de 155 tonnes de cocaïne aux Etats-Unis entre 1989 et 2014.

S'il est condamné, il risque la perpétuité.

"El Chapo" a levé tout suspense lundi sur sa possible déposition.

"Je ne vais pas témoigner", a-t-il confirmé au juge Brian Cogan. "C'est ce que m'ont conseillé mes avocats et je suis d'accord", a-t-il ajouté, dans un rare échange avec le juge.

Après deux mois et demi de dépositions, l'accusation a terminé lundi sa présentation du dossier.

Les avocats de la défense n'ayant prévu de ne citer que quelques témoins, les plaidoiries finales sont attendues à partir de mercredi, et le jury pourrait commencer à délibérer vendredi.