BIEN-ÊTRE
26/01/2019 11:35 EST | Actualisé 26/01/2019 11:42 EST

5 choses à ne pas faire quand on a les lèvres gercées

Vous n’allez pas aimer ce que les dermatologues ont à dire sur votre baume à lèvres parfumé.

C'est officiellement la saison des lèvres gercées. Et autant vous dire que nous savons ce que c'est.

L'un des pires effets secondaires du froid, c'est de se retrouver avec des lèvres sèches, craquelées et douloureuses. On a parfois l'impression de mettre des couches et des couches de baume à lèvres sans résultat.

Certains pensent même que le baume aggrave le problème. Faux, selon les spécialistes, du moment qu'il contient les bons ingrédients (mais nous y reviendrons).

Toutefois, certaines choses peuvent bel et bien aggraver les gerçures. Si vous faites partie des gens qui ont du mal à garder leurs jolies lèvres bien hydratées, suivez les conseils ci-dessous:

1. Arrêtez de vous lécher les lèvres

Vous le savez sûrement déjà mais – histoire de mettre les points sur les 'i' – se lécher les lèvres quand elles sont déjà gercées n'arrange pas les choses, bien au contraire.

Même si ça semble être une bonne idée sur le moment, "quand la salive sèche et s'évapore, elle dessèche la peau", explique le docteur Claire Chang, cosmétologue et dermatologue certifiée au centre Union Square Laser Dermatology, à New York.

Lécher trop souvent des lèvres déjà sèches, c'est "un soulagement de courte durée et une douleur assurée", comme l'indique le Dr Benjamin Barankin, directeur du centre de dermatologie de Toronto.

Le Dr Rachel Nazarian, du Schweiger Dermatology Group, à New York, ajoute: "Notre salive contient des enzymes qui favorisent la digestion. En vous léchant les lèvres, vous y déposez ces mêmes enzymes, ce qui fissure la peau de vos lèvres et les rendre sèches et gercées."

Vous lécher les lèvres de façon répétée peut vous entraîner dans un cercle vicieux, et même causer une "dermatite de léchage", ce que le Dr Chang décrit comme "une dermatite de contact irritante sur le pourtour des lèvres qui se caractérise par une rougeur et une sécheresse de la peau autour de la bouche".

"La meilleure façon de traiter la sécheresse labiale est d'éviter de se lécher et d'appliquer régulièrement des produits émollients non-parfumés pour apporter une hydratation externe", précise la spécialiste.

2. Ne vous rincez pas les lèvres à l'eau chaude

On sait que l'eau très chaude n'est pas idéale pour hydrater la peau. Il est donc logique qu'il en aille de même pour les lèvres sèches. Cela risque même d'aggraver les choses.

"Même si l'eau chaude est apaisante à court terme, elle peut dessécher les lèvres en s'évaporant", explique le Dr Chang.

Le Dr Barankin ajoute que l'eau chaude enlève les huiles naturelles qui permettent aux lèvres de rester hydratées. Pour les empêcher de se dessécher, le Dr Nazarian recommande d'utiliser de l'eau tiède et des produits nettoyants doux pour vous laver la figure, "afin d'épargner votre peau, en particulier durant les mois secs et froids". Cela vaut aussi pour le temps passé sous la douche, quand l'eau chaude humecte vos lèvres.

3. Ne vous exposez pas au soleil

"L'exposition au soleil peut aggraver la sècheresse labiale. Il est donc important de porter du baume à lèvres anti-UV", rappelle le Dr Chang.

4. N'utilisez pas de baumes parfumés

Nos trois dermatologues sont d'avis que les parfums fréquemment ajoutés aux baumes à lèvres ont tendance à irriter la peau et à augmenter le risque de gerçures.

Le Dr Nazarian recommande donc de les éviter. Elle suggère d'utiliser un baume à lèvres à la lanoline ou à la cire d'abeille sans colorant ni parfum pour empêcher la déshydratation des lèvres. La vaseline, qui contient du pétrolatum, est également efficace.

5. Évitez les ingrédients irritants

Tous les baumes à lèvres ne se valent pas.

"Je recommande d'éviter l'usage excessif de baumes contenant de l'acide salicylique, un exfoliant qui élimine les peaux mortes", indique le Dr Chang. "Une utilisation trop fréquente peut causer des irritations et dessécher encore plus les lèvres."

D'autres ingrédients sont contre-indiqués, comme le menthol ou la menthe poivrée, qui entrent souvent dans la composition des baumes à lèvres pour leur effet apaisant. La spécialiste conseille également d'éviter l'aldéhyde cinnamique, le composé chimique qui donne son goût à la cannelle, car il peut irriter les peaux sensibles.

Alors, comment bien s'hydrater les lèvres?

Pour commencer, selon nos trois dermatologues, il faut savoir qu'on ne mettra jamais trop de baume à lèvres, du moment que le produit choisi contient les bons ingrédients.

Le Dr Nazarian suggère de sélectionner un baume contenant des hydratants (comme des céramides ou de l'acide hyaluronique) associés à des ingrédients qui retiennent l'humidité (tels que la lanoline, le pétrolatum ou la cire d'abeille). C'est "la recette idéale pour des lèvres douces et bien hydratées".

Le Dr Barankin recommande d'utiliser un baume sans parfum deux fois par jour et de ne pas se lécher ni se mordiller les lèvres. Si vous voulez les réhydrater, tamponnez-les avec un linge imbibé d'eau tiède, puis appliquez un baume retenant l'humidité.

D'après le Dr Chang, si vous vous servez d'un baume sans ingrédients irritants pour hydrater vos lèvres, "plus vous en mettez, mieux c'est". Il est également conseillé de boire davantage d'eau et d'utiliser un humidificateur chez soi pour maintenir une certaine humidité dans l'air durant les mois d'hiver froids et secs.

Important:

Si vous soignez bien vos lèvres mais continuez à souffrir d'irritations et de sécheresse labiale, cela peut être le signe d'un autre problème de santé.

"Les lèvres sèches et gercées sont parfois le signe de carences en vitamines, d'une maladie inflammatoire des intestins, d'une mycose, d'une dermatite de contact, d'un coup de soleil, d'un dentier mal fixé, ou de l'effet secondaire d'un médicament", avertit la spécialiste. "Il est important de traiter les potentiels problèmes de santé sous-jacents à l'origine de cette sécheresse labiale."

Si vous vous inquiétez à ce sujet, la meilleure chose à faire est de consulter un dermatologue.

Cet article, publié sur le HuffPost américain, a été traduit par Iris Le Guinio pour Fast ForWord.