POLITIQUE
24/01/2019 10:13 EST | Actualisé 24/01/2019 10:13 EST

Jean-Martin Aussant nommé directeur général de la Guilde des développeurs de jeux vidéo indépendants du Québec

L'économiste avait été défait dans la circonscription de Pointe-aux-Trembles lors des dernières élections.

Graham Hughes/La Presse canadienne
Photo d'archives de Jean-Martin Aussant.

Le candidat péquiste défait aux dernières élections Jean-Martin Aussant s'est trouvé un nouvel emploi.

Celui qui a tenté de se faire élire dans la circonscription de Pointe-aux-Trembles a été nommé directeur général de la Guilde des développeurs de jeux vidéo indépendants du Québec.

Ce dernier aura «la responsabilité d'assurer la consolidation des acquis de la Guilde tant au niveau national qu'international, en plus de travailler à démocratiser le jeu vidéo indépendant et à assurer la pérennité de l'industrie par l'innovation et la créativité», peut-on lire dans un communiqué de la Guilde.

La Guilde des développeurs de jeux vidéo indépendants du Québec est la plus grande coopérative de jeux vidéo indépendants au monde. Au cours des trois dernières années, elle est passée de 76 membres à plus de 160 membres.

«Le jeu vidéo est une force vive ayant la capacité de créer une richesse collective inouïe», a déclaré Aussant dans le communiqué.

À lire aussi sur le HuffPost Québec:

«À l'intersection de l'intelligence artificielle, de la culture et de la technologie, le jeu vidéo est le projet d'économie sociale vers lequel se tourner pour assurer la compétitivité du Québec sur la scène internationale», a-t-il indiqué.

De retour au Parti québécois après l'avoir quitté pour fonder Option nationale en 2011, l'ancien député de Nicolet-Yamaska a perdu son pari aux dernières élections. Sous la gouverne du PQ depuis sa création en 1988, la circonscription de Pointe-aux-Trembles est maintenant représentée par Chantal Rouleau de la Coalition avenir Québec. Mme Rouleau a récolté 38,96% des voix contre 32,20% pour M. Aussant.

Jean-Martin Aussant a quitté la chefferie d'Option nationale en juin 2013. L'économiste a ensuite travaillé dans le domaine des finances au sein de l'entreprise Morgan Stanley Capital International, à Londres. Il est rentré au Québec en 2015 pour devenir DG du Chantier de l'économie sociale du Québec.

EN RAPPEL: notre série sur la dépendance aux jeux vidéo