POLITIQUE
22/01/2019 11:42 EST | Actualisé 22/01/2019 14:32 EST

Montréal: le square Phillips grandit, les stationnements disparaissent

Les trottoirs seront doublés pour laisser la plus large place possible aux piétons dans ce secteur historique du commerce au détail.

Square Phillips et place du Frère-André (Images: Provencher_Roy)
HuffPost Québec
Square Phillips et place du Frère-André (Images: Provencher_Roy)

L'administration Plante réduira encore le nombre de places de stationnement disponibles au centre-ville. Les 61 cases situées autour du square Phillips et sur les rues avoisinantes seront éliminées pour élargir les trottoirs.

Fidèle au modèle choisi pour le réaménagement de la rue Sainte-Catherine, Montréal veut laisser une large place aux piétons lors du réaménagement du square Phillips et de la place du Frère-André. Le secteur sera aussi verdi en multipliant par six le nombre d'arbres.

«Nous doterons le secteur d'un oasis de verdure où les Montréalaises, les Montréalais et les touristes pourront s'arrêter et profiter pleinement de tout ce que le centre-ville a à leur offrir», affirme la mairesse Valérie Plante.

Les travaux de réaménagement auront lieu de 2020 à 2021 et leur coût est évalué à près de 50 millions $.

Galerie photo Nouvel aménagement au square Phillips et à la place du Frère-André Voyez les images

Du coup, le square Phillips grossira de 35% pour atteindre 3100 m2. Il s'agit, à peu de choses près, de sa taille initiale. Le square avait été réduit dans les années 1960 pour élargir les rues.

La place du Frère-André sera quant à elle doublée pour occuper les deux côtés de la rue.

Réduction constante du stationnement

Les 61 cases retirées autour du square Phillips et de la place du Frère-André sont peu nombreuses, mais elles s'ajoutent aux 144 cases qui seront retirées dans deux semaines pour la phase 1 du projet Sainte-Catherine et, potentiellement, aux 340 cases retirées lors de la phase 2.

Le stationnement sur rue sera aussi éliminé du pourtour du parc La Fontaine et la mairesse a retiré l'obligation d'offrir du stationnement dans les immeubles résidentiels.

Olivier Robichaud
Le stationnement sur rue sera retiré du pourtour du square Phillips, à Montréal, ainsi que des rues avoisinantes.

Invitée à préciser combien de cases et combien de voies de circulation elle compte retirer en cours de mandat, Mme Plante répond que chaque projet est différent et fait suite aux recommandations reçues en consultation publique.

À la Plaza Saint-Hubert, par exemple, l'administration a choisi de maintenir les places pour les voitures sur le côté gauche et de compenser la perte de celles du côté droit en ajoutant des cases sur les rues avoisinantes.

La Ville n'a pas fait d'études pour savoir combien de visiteurs se rendent au square Phillips en voiture. Elle estime qu'il y a environ 6000 piétons sur l'heure du dîner.

Une étude portant sur l'ensemble du secteur de la rue Sainte-Catherine Ouest évaluait que 80% de la clientèle des commerces s'y rendent à pied.

Des toilettes transformées en fleurs

Olivier Robichaud
Les vespasiennes du square Phillips, dont on voit encore les murets et les petites tours, abritaient autrefois des toilettes publiques. Elles seront transformées en lits à fleurs.

La Ville portera aussi une attention particulière à l'aménagement paysager. Les commerces qui occupaient jusqu'à récemment les kiosques du square Phillips ont plié bagage pour de bon afin de laisser toute la place à la verdure.

Selon Mme Plante, la mesure découle du changement de vocation souhaité pour le square, vu par l'administration comme une aire de détente au coeur du centre-ville.

De petites fontaines seront notamment aménagées le long de l'allée centrale afin d'offrir un peu de fraîcheur aux passants.

Fait intéressant, les vespasiennes seront transformées en lits de fleurs. À l'origine, elles accueillaient des toilettes souterraines.

Déjà publié sur le HuffPost: Bientôt la fin des voitures au parc La Fontaine