NOUVELLES
19/01/2019 14:02 EST | Actualisé 19/01/2019 14:03 EST

Un homme hospitalisé après s'être injecté son propre sperme

Il voulait traiter ainsi son mal de dos.

Irish Medical Journal

Une nouvelle étude publiée dans l'Irish Medical Journal raconte le cas d'un homme de 33 ans qui a été hospitalisé après s'être injecté de façon répétitive son propre sperme pour soulager ses maux de dos chroniques.

«Il s'agit du premier cas rapporté d'injection de sperme pour traitement médical», ont écrit des docteurs de Dublin dans l'étude de cas intitulée «"Semenly" harmless back pain: an unusual presentation of a subcutaneous abscess».

Le remède maison de l'homme a été découvert lorsqu'il s'est présenté au cabinet d'un médecin se plaignant de douleurs au dos. Tout en examinant le patient, un médecin a remarqué que son bras droit semblait enflé.

Le médecin n'avait pas vu venir l'explication qu'a donnée l'homme.

«Le patient a expliqué qu'il s'était injecté à l'intraveineuse son propre sperme comme une méthode innovante pour traiter des maux de dos», ont relaté les docteurs dans l'étude. «Il a créé cette "cure" indépendamment de tout conseil médical.»

L'homme a indiqué avoir acheté une aiguille hypodermique en ligne et s'était injecté une fois par mois pendant les 18 mois précédents sa visite chez le docteur. Tout juste avant cette visite, il a informé s'être blessé le bas du dos en levant un objet lourd et s'est donné trois doses, selon l'étude.

Irish Medical Journal
Cellulite et œdème de l'avant-bras droit de l'homme.

Le sperme est entré dans ses vaisseaux sanguins et ses muscles. Une radiographie a révélé que de l'air était emprisonné sous sa peau, et il a été immédiatement hospitalisé.

Les docteurs l'ont traité à l'aide d'une thérapie antimicrobienne intraveineuse. Sa douleur au dos aurait diminué et il est parti de l'hôpital par lui-même sans que la zone infectée ne soit drainée.

Les docteurs responsables du rapport ont effectué une «revue de fond» de la littérature médicale et ont été incapables de trouver d'autres cas d'injection de sperme.

L'étude conclut avec un avertissement que l'expérimentation médicale est dangereuse et qu'il est risqué pour des individus non formés de s'injecter des substances qui ne sont pas prévues pour un usage intraveineux.

Traduction: ne vous injectez rien sans approbation d'un docteur, incluant du sperme.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l'anglais.